Les 12 choses incontournables à faire en Martinique

La Martinique est la destination idéale lorsque le froid hivernal règne sur la métropole. Ce voyage vous tente également ? Suivez le guide ! C’est parti pour 10 jours à la découverte de l’île !

Après une année complète passée sous cloche à cause du Covid, me voilà partie à la découverte de cette petite île paradisiaque ! Difficile en ce moment de prévoir un voyage, il nous restait une fenêtre de tir de quelques jours avant la fermeture des frontières… Ni une, ni deux, nous voilà avec nos billets d’avion en poche ! La Martinique, le premier voyage de ma vie, j’avais deux ans. Autant vous dire qu’à cet âge-là, les souvenirs sont limités. Il me restait encore tout à découvrir !

Visiter la Martinique : les incontournables

Nous pensions passer 10 jours à nous prélasser en Martinique. Nous faisions fausse route. En effet, les choses à faire sur l’île ne manquent pas !

1. Randonner à la cascade Anse-Couleuvre

Cette randonnée est une des plus agréable que j’ai pu faire en Martinique. Pour ma part, ce fut ma première activité sur l’île ! Nous y sommes allés un dimanche, ce qui ne constitue pas vraiment une bonne idée car c’est le jour de la semaine où il y a le plus de monde. Mais par chance, nous y étions vers l’heure du déjeuner et tout le monde commençait donc à partir.

Pour rejoindre le départ de cette randonnée, il vous faudra aller tout au nord de l’île, au parking de la Anse Couleuvre. Attention, la route qui y mène n’est pas sans danger, les virages sont serrés et les pentes sont parfois fortement inclinées. Vous aurez ensuite le choix de vous diriger vers la plage, qui se situe à 5 minutes à pieds. Ou bien de prendre le chemin de randonnée sur votre droite, menant tout droit à la Cascade de la Anse Couleuvre. Tout au long de la balade, nous avons eu l’impression d’être plongés au cœur de la jungle et avons eu l’occasion de découvrir l’ensemble de la faune et de la flore martiniquaise. A l’ombre des palmiers, des cacaotiers et autres espèces emblématiques de l’île, nous avons vraiment pris plaisir à nous rendre jusqu’à la sa magnifique cascade, située à peine 3km plus loin.

Après l’effort, le réconfort ! La randonnée se termine par la montée d’une petite échelle (attention, ça glisse) afin de rejoindre le bassin principal de la cascade. Avec plus de 130 mètres de hauteur, cette dernière est l’une des plus haute de Martinique ! Vous pourrez bien sûr vous rafraichir en arrivant sur les lieux, l’eau qui s’y déverse provenant tout droit de la Montagne Pelée. Inutile de préciser donc que la température de l’eau fait vraiment contraste avec celle de l’air.

Le retour vous paraîtra sans doute plus rapide que l’aller. Mais n’oubliez pas d’ouvrir les yeux. En effet, si nous nous sommes concentrés sur la flore lors du premier périple, nous avons davantage privilégié la faune au retour. Lézards multicolores, Matoutou (arachnophobes s’abstenir) et mangoustes font partie du voyage !

La randonnée est accessible à tous et sans grande difficulté. Comptez environ 45 minutes pour faire le chemin aller, autant au retour !

 2. Visiter une distillerie

La Martinique est une île emblématique en matière de fabrication de Rhum. Que vous soyez amateur de cet alcool ou non, cela reste un incontournable et vous trouverez de nombreuses distilleries sur l’île. Vous trouverez même quelques organismes proposants des tours complets de l’ensemble de ces distilleries. Si, comme moi, vous préférez vous concentrer sur l’une d’entre elle, alors je vous conseille l’Habitation Clément. Du moins c’est celle que nous avons choisi.

Vous trouverez l’Habitation Clément sur la côte Est de l’île, au niveau de la commune du François (où je vous conseille d’ailleurs un super restau, à retrouver juste ici). Cette distillerie s’étend sur 160 hectares et la maison principale date du 19ème siècle. La principale particularité de cette distillerie est qu’elle est toujours en activité aujourd’hui, et ce depuis plus de 125 ans ! Vous pourrez visiter l’Habitation principale, meublée d’époque, l’écurie, le hangar à calèches ou bien la célèbre case « Bush-Mitterrand », nommée de la sorte en hommage au sommet franco-américain de 1991.

Le parc botanique, nommé « Jardin Remarquable » depuis 2015 est un endroit paisible où il fait bon se balader. Vous y trouverez de nombreux arbres et plantes tropicales. La palmeraie vous mènera même jusqu’à l’immense lac central du parc et au jardin des sculptures. Enfin, vous pourrez visiter la distillerie principale et déambuler sur plusieurs niveaux reliés par des passerelles. Ne manquez pas les différents films retraçant l’histoire de ce monument ayant traversé les siècles et finissez par une dégustation à la boutique du complexe.

L'Habitation Clément est ouverte de 9h à 17h, comptez environ 1h30 pour en faire le tour. Prix pour une entrée adulte : 13€.

3. Découvrir le Carbet

Nous logions au Carbet, nous avons donc passé pas mal de temps dans les environs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les endroits à découvrir ne manquent pas dans le Nord-Ouest de l’île. Nous n’avons cependant pas visité l’ensemble des points d’intérêt de cette petite ville par manque de temps.
 
Notre logement au Carbet
 
On trouve notamment au Carbet la Montagne Pelée. Il s’agit aujourd’hui du dernier volcan actif de l’île (parmi la centaine de volcans qu’on peut y trouver) dont la dernière éruption date de 1929. La région du Carbet est d’ailleurs entrée dans l’Histoire de cette manière. La catastrophe de 1903 est l’une des plus meurtrières du 20ème siècle et a tué les 30 000 habitants de la ville de Saint-Pierre en quelques minutes seulement. On peut d’ailleurs trouver de nombreuses épaves de bateaux, des vestiges, des mémoriaux et même un musée dédié à l’histoire de ce volcan.
 
Source : Air France
 
La plage du Carbet (aussi appelée Plage du Coin) est un incontournable du nord de l’île. Elle s’étend sur plus d’un kilomètre et est constituée d’un sable fin gris. Il fait bon s’y prélasser, vous aurez même la possibilité de louer des transats à la journée (15€) au Pélican si vous le désirez.
 

4. Se balader au Jardin de Balata

Le Jardin de Balata est un incontournable en Martinique. L’horticulteur, paysagiste et artiste Jean-Philippe Thoze l’a créé en 1982 dans la maison créole de ses grands-parents. C’est ici qu’est née sa passion pour la botanique. Et c’est cette même passion qui va le mener à voyager au bout du monde, toujours à la quête de nouvelles espèces de plantes, d’arbres et de fleurs.
 

Le jardin est situé sur la fameuse Route de la Trace, l’une des plus belles de Martinique. A environ 10 km de Fort-de-France, cette route très pittoresque entre les montagnes vous émerveillera à coup sûr. Dès l’entrée du parc, on est directement plongés dans un décor digne du jardin d’Eden. On y trouve de petites mangeoires dans lesquelles les colibris viennent se nourrir. La parcelle sur laquelle le jardin est installé est plutôt vallonné, ce qui offre une balade très agréable selon le point de vue devant lequel on se trouve. On a sans cesse la sensation de surprise et d’être époustouflés par de nouvelles découvertes. On y trouve aussi une canopée sécurisée qui donne la possibilité de bénéficier d’une belle vue aérienne sur l’ensemble du jardin. Dans la partie la plus basse du parc se situe un bassin dans lequel on peut apercevoir des jacinthes d’eau, des lotus et de jolis poissons.

Nous avons eu la chance de faire la visite sous une belle éclaircie, juste après une averse. Le ciel était voilé, ce qui offrait une côté mystique aux paysages.

Horaires d'ouverture : Du lundi au dimanche de 9h00 à 18h00 (comptez 2h de visite). Prix de l'entrée : 12,80€.

5. Plage des Salines

La plage des Salines est considérée comme la plus belle de Martinique. Et on comprend vite pourquoi dès que l’on y pose un pied ! A quelques kilomètres de Sainte-Anne, tout au sud de l’île, cette plage de 1,2km forme un arc de sable blanc entouré par des dizaines de cocotiers. Une carte postale parfaite ! L’environnement est resté sauvage. Ici, aucun gratte-ciel où bâtiment qui viendrait dégrader le paysage idyllique.

Sur place, vous pourrez trouver quelques échoppes où déjeuner, et même quelques vendeurs ambulants. Les prix restent raisonnables pour un endroit qui devient de plus en plus touristique d’année en année. Autre point important sur les plages en Martinique : elles restent assez calmes en semaine mais sont très fréquentées le week-end par les Martiniquais qui viennent y pique-niquer. Il devient alors difficile de s’y garer et ces mêmes échoppes sont prises d’assaut.

Attention, dépêchez-vous si vous souhaitez vous y rendre. En effet, la plage des Salines risque de bientôt disparaître. La montée des eaux la menace et la plage perd un mètre de sable par an.

6. Les Anses d’Arlet

J’ai adoré cet endroit. Tellement adoré que nous y sommes allés deux fois durant le séjour. À la pointe sud de l’île, Les Anses-d’Arlet est LE village typique de la Martinique. Bien que très touristique, la ville a su conserver toutes ses traditions pour en faire un lieu charmant et paradisiaque à la fois. Avec ses 18km de plage et sa jolie petite église, il a été élu village préféré des Français en 2020.

Un ciel d’un bleu immaculé, l’eau translucide des Caraïbes, les volcans dominants au loin et les petites maisons traditionnelles blanches, jaunes, bleues ou corail… C’est le joli tableau que dépeint Les Anses d’Arlet. Nous commençons la visite par l’église Saint-Henri, le long de la plage. Elle n’est pas le premier édifice religieux de la ville mais sûrement le plus mythique. Cette église a d’ailleurs vécu bien des aventures. La première église a été construite dans la seconde moitié du 17e siècle. Elle a ensuite été détériorée de nombreuses fois par des cyclones et chaque fois reconstruite dans des styles différents. Le clocher détérioré par une série de cyclones a été reconstruit en 2008.

Tout autour de l’église, les maisons et cases colorées valent le détour. C’est ici qu’habitaient autrefois les travailleurs des plantations. Au fil des ruelles, nous tomberons même sur un marché couvert : la halle Man Jérôme. Vous y trouverez des fruits et légumes mais aussi des produits locaux et des souvenirs aux couleurs de la Martinique. J’y ai d’ailleurs acheté de la vanille que j’ai ramené en métropole par la suite. Ce n’est pas l’affaire du siècle niveau prix mais la qualité et l’odeur des gousses est vraiment au rendez-vous !

Dernière activité aux Anses d’Arlet et immanquable selon moi : la plage ! En effet, la plage du village est magnifique. Que ce soit au cœur du village avec ses petits bateaux de pêcheurs ou bien un peu plus au large avec de longs bancs de sables et une eau cristalline, le bord de mer est magnifique ! Et c’est d’ailleurs ici aussi que se trouve le restau que j’ai préféré durant ce séjour. Je vous en parle juste ici 😉 Je vous encourage vivement à rester sur la plage jusqu’au coucher du soleil, ils y sont vraiment sublimes !

7. Anse Noire

Non loin des Anses d’Arlet se trouve la Anse Noire. Une plage de sable noire sous forme de petite crique éloignée de tout et restée très sauvage. La particularité de cette plage ? On y trouve des tortues à l’état sauvage ! J’en avais déjà croisé une fois lors d’un voyage aux Philippines mais ici ça n’a pas du tout eu la même saveur. Nous avons alors acheté masques et tubas pour partir à leur recherche en toute autonomie.

Source : meteo-martinique

A peine arrivés sur la plage de la Anse Noire, nous nous sommes jetés à l’eau. Nous avons nagé pendant environ 40 minutes : langoustes, poissons multicolores, étoiles de mer et coraux… Nous en avons pris plein les yeux en longeant les parois rocheuses qui entourent la crique. Mais toujours aucune tortue à l’horizon ! Nous avons donc opté pour une autre solution : passer par le milieu de la crique, sans longer le bord. Et là, au bout de quelques minutes : une tortue ! Majestueuse, imposante, semblant flotter au fond de l’océan… un moment hors du temps. Nous sommes restés là, à l’observer pendant des dizaines de minutes… magique !

8. Passer son baptême de plongée

Vous trouverez de nombreux spots de plongée en parcourant la Martinique. Et pour cause, entre les épaves qui pullulent au nord de l’île et les eaux cristallines du sud, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Comme je vous le disais un peu plus haut, de nombreux fonds marins peuvent très bien s’observer avec un masque et un tuba. Mais la plongée en bouteille offre davantage de quiétude et de profondeur à l’expérience.

Vous pourrez y voir de nombreux poissons coralliens, d’impressionnants oursins, de petites langoustes et d’immenses tortues. A noter que les coraux, eux, sont aussi magnifiques et hauts en couleurs ! Après une journée de snorkeling, cela m’a donc donné un avant goût pour l’activité qui m’attendait le lendemain : ma première plongée ! Et pour l’occasion, nous avons choisi LE plus beau spot de l’île, et même considéré par certains comme l’un des plus beaux spots du monde : le Rocher du Diamant. D’habitude, ce spot est réservé aux initiés, j’ai cependant eu la chance de pouvoir m’aventurer dans ces eaux pour mon premier baptême ! Le site offre un piton rocheux d’origine volcanique de 175 mètres de haut, ce qui permet d’y observer une diversité impressionnante de faune et de flore.

Source : Andlo Diamant Martinique

Pour cette grande première, nous sommes passés par Deep Turtle Plongée, situé aux Anses d’Arlet. Comptez environ 65€ pour un baptême de 20 minutes. On vous proposera alors tout le matériel nécessaire puis un bateau vous emmènera jusqu’au fameux Rocher du Diamant. Vous aurez alors la possibilité de plonger en couple ou en solo, avec un moniteur de plongée qui vous sera dédié. Me concernant, j’ai adoré mon expérience, de par la beauté du site et la sensation que l’on peut avoir lorsque l’on plonge pour la première fois.

9. Faire un tour de l’île en avion

Une activité hors du commun, pour découvrir la Martinique sous tous les angles ! J’avais déjà fait un tour d’avion en Australie, au dessus de la Grande Barrière de Corail. Difficile de faire mieux me direz-vous mais c’était tout aussi incroyable !

Premièrement, car il ne s’agissait pas du tout du même type d’avion. En effet, ici, quatre personnes maximum. Autant vous dire que vous n’aurez aucun mal à satisfaire votre besoin en sensations fortes ! Nous sommes passés par la compagnie EasyFly qui proposait des vols accompagnés d’un pilote expérimenté de 45 minutes moyennant la somme de 180 euros. Le pilote a su nous raconter l’histoire de l’île et ses particularités, tout en passant par les spots les plus incontournables de la Martinique : les plages de sable blanc du sud de l’île, la Baignoire de Joséphine et ses nuances de bleu et même un 360° au dessus du Diamant… Magique !

10. Plage du Diamant

Cette plage est réputée comme étant la plage où l’on peut observer les plus beaux couchers de soleil. Vous connaissez mon avis sur le sujet, je vous en ai parlé un peu plus haut, pour moi les plus beaux sont aux Anses d’Arlet. Cependant, je peux vous assurer que la Plage du Diamant vaut largement le détour !

Cernée des mornes Larcher et Clochette, bordée de cocotiers, la plage du Diamant vous offrira tout ce que vous pourrez espérer d’une plage idyllique : une longue étendue de sable blanc avec vue sur le rocher du Diamant, suffisamment vaste pour qu’on ne sente jamais la foule. Les rouleaux peuvent cependant parfois être impressionnants, ce qui en fait un paradis pour les adeptes de surf ou de bodyboard. Toutefois, il faut rester vigilent, le courant étant parfois un peu fort.

Source : loceanalabouche.com

Alors certes, cette plage est magnifique. Mais si je vous en parle ici et qu’elle mérite d’être dans ce top, c’est parce que c’est ici que nous y avons vécu une expérience hors du commun. Nous avons donc passé la journée sur cette plage, du matin au soir. Lorsque le soleil s’est couché, nous avons décidé d’aller boire un verre en bord de mer. Nous passons donc par la plage et marchons les pieds dans le sable pour rejoindre la paillotte au loin. Et là, dans la pénombre, nous apercevons une petite boule gigotter à nos pieds. Un crabe ? Un poisson ? Non, une petite tortue ! Par réflexe, nous tournons la tête vers la plage. Et quelle ne fut pas notre surprise : des bébés tortues par dizaines ! Nous venions de tomber, par hasard, sur l’éclosion d’un nid d’œufs de tortues ! Vous avez été très nombreux à réagir à ces images sur mon compte Instagram, mais sachez que pour moi, ce moment fait parti des plus beaux qu’il m’ait été donné de vivre en voyage. L’alignement des planètes, un coup de chance, le karma… On appellera ça comme on veut mais une chose est sûre, ce moment restera gravé à tout jamais dans ma mémoire.

Sachez tout de même que tomber par hasard sur l'éclosion d'œufs de tortues reste un phénomène extrêmement rare. Je ne peux vous garantir la même expérience si vous vous rendez sur la plage du Diamant (mais je croise les doigts pour vous) ! 😉

11. Faire un tour en bateau

Nous avions découvert la Martinique par les airs, nous voulions tout autant la découvrir par la mer. Et quoi de mieux qu’une journée sur un bateau pour s’émerveiller de la beauté des paysages ? Beaucoup de sites proposent différentes options : location à la journée, sur plusieurs jours incluant des nuits en mer, mais aussi des tours organisés avec des visites touristiques. A vous de choisir !

Nous avons choisi l’option de la location de bateau à la journée. Pour ce faire, nous sommes passés par le site Samboat, une véritable mine d’or, vous trouverez forcément votre bonheur ! Le site permet de mettre en relation des skippers et des particuliers souhaitant bénéficier de ce service. Du petit bateau à moteur au grand catamaran, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets.

Pour vous donner une idée (mais j’imagine que cela dépend de votre bateau et de votre skipper), en une journée, nous avons pu naviguer depuis le port du Marin jusqu’aux Anses d’Arlet. Nous avons aussi fait un stop de deux bonnes heures le midi pour pouvoir déjeuner et faire un peu de snorkeling (et une petite sieste au soleil aussi bien sûr). Bref, une journée de rêve, perdus en pleine mer et loin de l’agitation urbaine.

12. Case Pilote

Nous n’avions pas prévu ce stop dans notre planning mais il nous a été fortement conseillé par notre hôte à la fin de notre séjour. Non loin de là où nous logions, à mi-chemin entre Le Carbet et Fort-de-France, Case Pilote a su conserver toute son authenticité.

Ce petit village de pêcheurs est un des plus ancien de Martinique : maisons en bois colorées, en bord de mer, on y ressent toute l’âme de l’île. Sa place principale, son marché ouvert et sa fontaine font le charme de cette petite ville. Ici, les poules et leurs poussins se baladent dans les rues et on entend du zouk à chaque pas de porte. N’hésitez pas à vous perdre jusqu’à l’esplanade longeant la mer où vous découvrirez de nombreux restaurants proposant des plats typiques et de jolies maisons créoles.

— 

La Martinique a été l’un de ces voyages coup de cœur, de ceux que l’on n’oublie jamais. Il s’agit d’une île magnifique où il me reste sans doute des milliers de choses à vivre et à voir. Une chose est sûre, ce voyage fut parfait de A à Z et je vous conseille vivement de vous y rendre. Pssst, si vous voulez quelques bonnes adresses food et connaître le budget que j’ai consacré pour ce voyage alors c’est par ici !

 

Notez cet article !
Envoi
User Review
5 (3 votes)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *