Trinidad : que faire, où loger et bonnes adresses

Si vous allez à Cuba, Trinidad doit absolument faire partie de votre itinéraire. Personnellement, c’est mon plus gros coup de cœur. C’est notamment la ville coloniale la mieux conservée de Cuba, la partie ancienne de la ville est même classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Il est aussi bon de souligner que les environs de la ville, avec ses montagnes et ses cascades, sont tout aussi fabuleux. C’est toutes ces raisons qui font de la ville un incontournable pour tout voyageur de passage à Cuba… il serait dommage de passer à côté !

Que faire à Trinidad ?

◊ Se balader dans le centre historique de Trinidad ◊

Trinidad a fait fortune dans l’industrie sucrière il y a plusieurs siècles. Les divers conflits ont ensuite ravagés les champs de canne à sucre, laissant la ville sans ressource. Depuis, Trinidad est resté tel quel, comme encore coincé 1850, authentique et éclatante.

Allez d’abord faire un tour à La Plaza Mayor, centre névralgique de la ville. C’est ici que les cubains aiment se retrouver, vous y trouverez aussi un point Wifi. Une place pleine de couleurs et de vie. C’est sans aucun doute l’endroit que j’ai le plus apprécié. Au delà de la beauté de cette place, vous pourrez y sentir l’ambiance unique qui y règne : une ambiance 100% cubaine, survoltée, rieuse et éclatante. On y rit, on y danse, on y chante et les enfants y jouent toute la journée.

Continuez ensuite vers le clocher de l’église San Francisco, il est possible de monter en haut de clocher pour 1 CUC (0.80€). De là-haut, vous aurez vue sur toute la ville. Vous pourrez d’ailleurs voir à quel point la récup’ cubaine est présente à Trinidad : les toits sont fait de taule, les rues sont en mauvais état et les véhicules qui y circulent peinent à avancer tant leur état laisse à désirer. C’est ça la magie de Cuba, comme dirait un certain Lavoisier « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », et ça les cubains l’ont bien compris.

Les petites ruelles alentours regorgent de petits restaurants, de bars et de magasins. Je vous conseille de vous éloigner de la Plaza Mayor si vous cherchez des endroits où manger pas trop chers, plus vous vous éloignerez et plus les prix seront bas. Vous trouverez même des échoppes qui vendent des sandwichs en CUP (voir mon article sur la monnaie cubaine et comment faire des économies ici). A vrai dire, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de discuter aux locaux, d’essayer d’adopter leur mode de vie. Si vous voyez un attroupement de cubains devant un restaurant, il y a fort à parier pour qu’il s’agisse d’un restau bon et pas cher.

Seul petit point négatif : attendez-vous à être harcelé par les rabatteurs dans la rue. ils vous proposeront des taxis, des casas particular, des activités… enfin tout ce qui peut se vendre ! On a même proposé à mon copain de lui acheter ses chaussures (eh oui, les Nike ça n’existe pas à Cuba 😀 ) Mais rien de bien méchant !

◊ Profiter de la vie nocturne cubaine ◊

La vie nocturne a une place très importante à Cuba. D’une part car les températures sont bien moins élevées que la journée et d’autre part car entre la salsa et le rhum, le mélange se prête à de belles soirées festives. Puis pour une fois qu’une culture se prête à la fête, on ne va pas dire non ! Vous pourrez aussi admirer de magnifiques coucher de soleil sur la vieille ville, les couleurs passent du rouge au rose en passant par le orange, c’est tout simplement splendide !

Rendez-vous en début de soirée à La Casa de la Musica pour boire un verre (ou deux… bon ok pour nous ça s’est plutôt résumé à 4 ou 5 mais passons) au coucher du soleil. Comme je vous le disais plus haut, Trinidad se révèle à la tombée de la nuit, l’ambiance est totalement différente. Continuez ensuite la soirée à La Casa de la Cerveza, j’ai adoré cet endroit : tout le monde danse, chante, il y a de petits concerts de musique cubaine en live… Vraiment un incontournable !

Enfin, terminez la soirée à Disco Alaya (ou La Cueva pour les intimes) : une boite de nuit construite dans la roche ! C’est pour le moins atypique. Comme nous l’a très bien fait remarqué un cubain, si une grotte comme celle là avait existé en France, nous en aurions sûrement fait un lieu historique ou touristique, eux ont préféré la transformer en club ! Pour vous y rendre, suivez les locaux vers minuit, ils s’y rendent à coup sûr, 5 CUC l’entrée avec conso (4.80€). Ambiance survoltée, musique cubaine et décors étonnant, tout y est réunit pour passer une bonne soirée !

Crédit photo : Dailymail

Pour la petite histoire, le club s’appelle en fait le Carlos ‘Coco’ Ayala, son nom lui a été donné car, selon la légende, un tueur en série habitant Trinidad a, à l’époque, enlevé des enfants, les a emmenés dans une grotte et les a tous tués… Glauque !

◊ Passer une journée à Playa Ancon ◊

La Playa Ancon est considérée comme étant la plus belle plage du sud du pays. On vous fera souvent la description d’une plage de sable fin et blanc immaculé, d’une eau translucide… Ne vous attendez pas à être éblouis, pour ma part j’ai été déçue.

Crédit photo : Cuba Voyage

Certes, c’est une jolie plage, mais ce n’est pas ce que j’attendais des plages cubaines. Le sable n’est pas vraiment fin et l’eau n’est pas si transparente, les plages sont bien plus belles dans le nord. Je ne veux surtout pas être ce genre de fille blasée mais on me l’avait tellement sur-vendue que du coup ça a eu un effet déceptif. Bon après il faut avouer que ça fait toujours du bien pour une journée… Il faudrait être difficile !

Nous y avons passé une journée entière. Des vendeurs de pizzas passent sur la plage à l’heure du déjeuner (même si ça n’a pas trop de goût, ça a le mérite de ne pas être cher et ça cale jusqu’au soir). Vous pourrez aussi trouver des vendeurs de cocos fraiches, le cliché du paradis sur Terre : coco à la main sur la plage !

Crédit photo : Bouger Voyager

Pour vous y rendre, il y a une navette qui passe devant Cubatur : 5 CUC aller/retour (4.80€), 20 minutes de trajet. Vous pouvez acheter vos tickets directement dans le bus, le premier départ à 9h.

◊ Faire une excursion dans le Parc Topes de Collantes ◊

Cette excursion doit absolument faire partie de votre périple : un voyage en plein cœur de la nature, loin de l’agitation cubaine. De tout le voyage, c’est sûrement l’excursion que j’ai préféré. Pourtant à seulement une heure du centre névralgique de Trinidad, on se croirait en plein cœur d’une foret tropicale : c’est dépaysant, la végétation est luxuriante, la faune est incroyablement riche, la visite intéressante et les paysages magnifiques. Rien que ça !

Nous sommes passés par l’agence Cubatur : 30 CUC par personne (25.80€) pour une journée d’excursion (déjeuner compris). Beaucoup de rabatteurs vous proposeront ce même type d’excursion pour moins cher mais nous préférions être avec un groupe. Sachez aussi que lorsque vous passez par une agence, tout est compris, vous n’aurez pas de mauvaise surprise. Tandis que lorsque vous passez par un rabatteur, il y a fort à parier pour que vous ayez des « frais cachés » de type ticket d’entrée au parc, péages, kilomètres supplémentaires etc. Mais aussi, il faudra que vous trouviez les chemins de randonnées seuls… Et ça, croyez-moi, si on ne connaît pas la foret, c’est compliqué de s’y repérer. Enfin vous l’aurez compris, pour moi, passer par une agence pour cette excursion est la meilleure option.

Vous embarquerez d’abord à bord d’un gros camion militaire, après une heure de route, vous arriverez en haut de la montagne, au mirador du parc, sur laquelle vous pourrez avoir une magnifique vue dégagée jusqu’à la mer.

Ensuite, direction une plantation de café où une tasse de café cubain vous sera servie lors d’une dégustation. Vous pourrez même y acheter votre café. C’était une visite très intéressante grâce à Alex, notre guide, qui parle espagnol, anglais et même français ! Il nous expliquera comment le café est récolté et le type de café que l’on peut produire dans le parc de Topes de Collantes.

Nous continuons ensuite la journée vers Vegas Grande, la fameuse cascade que je voulais voir à tout prix : 1h30 pour descendre jusqu’à elle, au milieu de rochers glissants et d’une jungle hostile. J’ai les genoux qui tremblent mais ça en valait vraiment la peine… Quelle beauté de la nature ! Et le bain est plutôt rafraichissant après 1h de randonnée sous 35°. C’était vraiment le point culminant de la journée, il y avait très peu de monde et la cascade est impressionnante. J’ai pour habitude d’être déçue lorsque j’attends quelque chose trop impatiemment, ici pas du tout, c’était encore plus beau que ce que j’avais pu imaginer.

La remontée est toute aussi physique : ça monte beaucoup, allez-y à votre rythme, faites des pauses, et surtout n’oubliez pas votre bouteille d’eau ! Nous avons tout remonter en 15 minutes, j’ai bien faillit perdre un poumon 😀

L’excursion s’achève par un déjeuner dans un restaurant au milieu de nulle part, avec une magnifique vue sur les montagnes : entrée, plat et café inclus. Je vous recommande vivement cette excursion, c’était pour ma part un très beau moment, du début à la fin.

Où loger à Trinidad ?

Les casas particular ne manquent pas à Trinidad. Si comme moi, ce n’est pas votre truc de réserver à l’avance, je vous conseille de prendre votre temps pour visiter quelques casas une fois sur place et pouvoir faire votre choix ensuite. Vous verrez, quasiment toutes les maisons proposent des chambres à louer donc pas de panique, il y aura toujours une place pour vous !

Nous avons donc choisi la Casa Fortaleza, située Calle Guitierrez. Une superbe maison coloniale avec patio, une famille au petits soins pour nous, 3 terrasses, une végétation luxuriante et super bien placée. La chambre est propre et possède une salle de bain privative. Nous avons négocié la chambre à 15 CUC par nuit (13€), une bonne affaire !

Nous avons visité deux casas avant de trouver la notre. A vrai dire nous avons d’abord suivi le Lonely Planet, puis avons finalement constaté que les gérants des casas qui figurent dans le Lonely sont souvent mal aimables (ont-ils pris la grosse tête ?!), ne sont pas ouverts à la négociation (si la chambre est vide, je ne vois pas en quoi c’est mieux de ne pas la louer plutôt que de baisser le prix mais bon…) et surtout, toutes les casas du centre historiques sont plus ou moins les mêmes.

Mes bonnes adresses à Trinidad

  • Calle Jesus Maria : Juste à droite de l’Iberostar se trouve 3 petites échoppes. Des pizzas, des paninis, des sandwichs… Les prix sont affichés en CUP, et les plats coûtent en moyenne 1€. Juste à côté, un petit monsieur vend du jus d’ananas pressé à 0.10 centimes d’euros… Une vraie bonne adresse !
  • Calle Alameda : Hamburgers, spaghettis, pizzas, omelettes… Une belle carte pour des prix aux alentours de 2.50€. Les plats sont bons et très copieux. Le personnel est souriant et adorable.

Je préfère vous avertir, il est difficile de trouver de vraies bonnes adresses à Cuba car la nourriture est souvent fade et calorique. Beaucoup de pizzas, beaucoup de riz et beaucoup de pâtes… J’espère que vous n’êtes pas au régime !

——

Trinidad est le passage incontournable de tout voyage à Cuba. L’ambiance y est particulière, on s’y sent comme transporté dans une autre époque.

Le matin on entend le bruit des sabots des chevaux résonner sur les pavés et les commerçants qui s’annoncent dans les rues pour vendre leur pain ou leurs légumes. C’est une façon de vivre à part entière où les habitants sont toujours souriants et bienveillants.

Dans un pays où Internet ne commence qu’à exister, où la plupart des voitures ont 70 ans et où les machines agricoles sont encore des chevaux ; Cuba change si vite que je vous conseille vraiment d’y aller maintenant, pour pouvoir vous imprégner de l’ambiance unique de petits joyaux comme Trinidad.

Notez cet article !
Envoi
User Review
5 (1 vote)

Vous aimerez aussi...

4 commentaires

  1. Merci de nous faire partager votre expérience.
    J’aimerais juste savoir si l’excursion à Topes de Collantes n’est pas trop difficile pour des enfants de 7 et 13 ans ?

    1. Bonjour Mélanie,
      A mon sens oui. Faire bien attention lors de la descente car les pentes peuvent être glissantes. La montée est assez ardue mais largement faisable pour des enfants. N’oubliez pas d’apporter de l’eau et un petit en-cas et le tour est joué !
      Bon séjour à Cuba 🙂
      Cécilia

  2. Bonsoir Cécilia, merci pour cet article et ces bonnes adresses. Je me demandais vraiment si ça valait le coup d’aller à Topes de Collantes. En te lisant, je me dis que ça vaut le coup !
    Et je te comprends quand tu dis que tu as été déçue de Playa Ancon. Je viens de la Guadeloupe et je suis moi aussi très difficile quand il s’agit de belles plages 😄
    J’en attends beaucoup des plages cubaines que j’ai vu en photo parce qu’elles sont a priori bien différentes des plages de la Guadeloupe. Je me note de ne pas trop en attendre de Playa Ancon et j’ai hâte de découvrir Varadero !

    1. Bonjour Sabrina,
      J’ai adoré Topes de Collantes. Si tu aimes la nature, les cascades, les montagnes et la jungle alors tu seras au paradis ! Concernant les plages, les plus belles se trouvent pour moi au nord de l’île. Tu m’en diras des nouvelles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *