Visiter Rome en 3 jours : Le city guide

C’est déjà la 3ème fois que je viens à Rome et je dois avouer qu’il m’est difficile de m’en lasser. Que faire ? Où manger ? Quel budget prévoir ? Je vous dit tout dans cet article !

L’Italie fait partie de mes pays préférés. J’adore les Italiens, je les trouve adorables. J’adore les paysages qui y sont si diversifiés. Et j’adore la bouffe, un pays qui a la pizza pour plat emblématique mérite déjà la première place dans mon coeur 😀 Alors quand à l’occasion d’un voyage dans les Pouilles, j’en avais pour mois cher de m’arrêter à Rome plutôt que de filer à Paris… J’ai sauté sur l’occasion.

Rome : Top 5 des choses à faire

En tant que capitale européenne, Rome ne manque pas de choses à voir. Je pourrais y passer des mois. Je vous liste ici ce que j’ai préféré mais évidemment, si vous creusez un peu, vous y trouverez de nombreuses autres activités.

5 – Admirer la grandeur de la Fontaine de Trévi

Cette étape est obligatoire. En plus d’être la plus grande fontaine de Rome (et sincèrement la plus grande que j’ai pu voir jusqu’à présent), elle est en plus de ça la plus imposante. Pour vous donner une idée, ce sont près de 80 millions de litres d’eau qui s’écoulent chaque jour dans cette fontaine. Vieille de plus de 250 ans, le monument a su survivre à toutes les épreuves qu’elle a traversé, ce qui la rend d’autant plus grandiose.

Des statues, des arcades, des colonnes… il s’agit d’un vrai chef d’oeuvre architectural ! Je pense que pour en admirer tous les détails, il faudrait des heures. Personnellement, j’adore cet endroit, j’y vais à chaque fois que je viens à Rome. En revanche, si je peux vous donner un petit conseil, venez très très tôt le matin car le reste de la journée, l’endroit est bondé de touristes à tel point qu’il en devient vite irrespirable. 

L’autre raison principale pour laquelle cette fontaine est mondialement connue, c’est le mythe des pièces de monnaie. La légende raconte que si l’on jette une pièce dans la fontaine alors cela signifie que l’on reviendra à Rome. Si l’on en jette deux, on tombera amoureux d’un italien ou d’une italienne (rien que ça). Mais attention, pas n’importe comment ! Soit on jette la pièce avec sa main droite au dessus de son épaule gauche, soit l’inverse… Et le tout, dos à la fontaine.

Cette tradition est devenue très touristique avec le temps. Tous les ans, ce sont près de 1 million d’euros qui sont récoltés par les employés municipaux. Mais alors, où va tout cet argent ? Eh bien il est donné à des oeuvres caritatives. Une fontaine qui vous promet de trouver l’amour et de faire une bonne action.. Unique au monde 😀 

4 – Visiter le Colisée et le Forum Romain

Sachez qu’à Rome vous pourrez trouver des vestiges Romains un peu partout. Mais l’incontournable reste tout de même le Colisée (jusqu’ici je ne vous apprends rien). Ce n’est pas la première fois que je fais cette visite alors comme je suis sympa, je vais vous donner mes petits tips pour ne pas faire la queue pendant 2h30 en plein soleil 😉

Premièrement, sachez qu’en payant une entrée pour le Colisée, vous aurez aussi accès au Forum Romain et au Mont Palatin. Si vous n’avez pas opté pour l’option Roma Pass (je vous en reparle plus bas), alors il vous en coûtera 12 euros. Bien sûr vous pouvez acheter des billets coupe-file à l’avance sur Internet. Cependant cela implique de savoir quel jour vous souhaitez faire la visite, mais aussi de payer plus cher. La solution pour laquelle j’opte à chaque fois est d’arriver 30 minutes avant l’heure d’ouverture (soit vers 8h pour une ouverture à 8h30) et de commencer par le Forum Romain. Tout le monde fait la queue devant le Colisée mais devant le Forum Romain, il n’y a jamais personne. Et vous achetez le même billet, vous pourrez donc aller visiter le Colisée par la suite.

Passé le côté pratique, vous découvrirez 3 lieux riches en Histoire et d’une beauté incroyable. Comptez au minimum une demi-journée pour en faire le tour, le Forum Romain notamment est tout simplement immense. N’hésitez pas à vous perdre à l’intérieur du parc, vous trouverez divers points de vues sur Rome et sur le Colisée mais aussi des jardins d’orangers ou encore des chapelles en ruines.

J’ai déjà visité plusieurs fois ces lieux, mais j’avoue qu’à chaque fois ça me fait la même chose. A chaque fois je ne peux m’empêcher de penser que des milliers d’années avant moi, ici même, des gladiateurs ont foulé ces pierres. Je ne peux pas m’empêcher de penser que 500 000 Romains criaient dans cette arène et faisaient leur marché sur cette place mythique. Je trouve ça dingue d’ailleurs que tout soit encore si bien conservé. Malgré le temps et les guerres, les édifices sont encore debout.

3 – S’émerveiller devant la grandeur du Vatican

Je vais faire un petit écart dans ce top 5 mais avant de parler du Vatican, il y a un arrêt obligatoire juste à l’entrée de cette cité état : le Château St Ange. La particularité de ce château est d’avoir été construit sous forme de rond. Situé au bout du pont Sant’Angelo, il semble vraiment régner sur le Tibre et les alentours. J’adore cet endroit, particulièrement tôt le matin quand la ville n’est pas encore tout à fait éveillée et que les couleurs du soleil se reflètent sur les vieilles pierres… une petite merveille !

Bon, le Vatican, passons aux choses sérieuses ! Sans parler de religion, cette cité est vraiment grandiose. Ici aussi, j’ai déjà foulé ce sol plusieurs fois mais je ne m’en lasserais jamais. Les bâtiments ne sont pas seulement imposants, ils sont aussi d’une beauté incroyable.

L’Histoire autour du Vatican est dense alors je vous épargnerais les détails. Mais je vais quand même vous raconter comment cette cité état unique au monde a vu le jour, car cela m’a beaucoup intéressée lors de ma visite. Sachez déjà que les Papes ont érigé une grande partie de la péninsule Italienne (dont Rome) pendant un millénaire. En effet, la plupart des vestiges que vous pourrez visiter à Rome ont été érigés par la papauté. C’est seulement dans les années 1800 que le Roi revient au pouvoir de Rome et déclare la ville capitale de l’Italie, condamnant ainsi les papes comme étant les nouveaux « prisonniers du Vatican ».

Aussi étrange que cela puisse paraître (et honte à moi), je n’ai jamais visité la Chapelle Sixtine. A vrai dire, peu importe l’heure où j’ai voulu la visiter, il n’y avait jamais moins de 3 heures de queue… Et la patience et moi, ça fait 2. Et je préfère vous prévenir, les billets coupe-file n’y changeront rien. Au mieux ils réduiront d’une petite heure l’attente mais croyez-moi, ça ne vaut pas le coup de payer deux fois plus cher pour si peu de temps économisé. Bon par contre cela doit être vraiment magnifique, la prochaine fois que je vais à Rome, je le fais, obligé !

Évidemment ne passez pas à côté de la Basilique Saint Pierre. Prenez le temps de vous balader sur la place principale afin de pouvoir admirer la beauté de la basilique depuis l’extérieur et la grandeur de la place qui l’abrite. Ici encore, un bon conseil : venez tôt ! J’y suis allée entre 7h30 et 8h, il n’y avait personne. Et surtout, petit disclaimer : dans quasiment toutes les églises italiennes et d’autant plus au Vatican : vous ne pouvez pas rentrer si vous genoux, vos épaules et votre ventre ne sont pas couverts alors pensez à prendre le nécessaire dans votre valise avant de partir !

Si l’entrée dans la basilique est bien gratuite, je vous conseille vivement de monter au dôme et sur les terrasses. Pour cela vous avez 2 options : soit vous montez à pieds (551 marches) pour 6 euros, soit vous prenez l’ascenseur et gravissez les 320 marches restantes pour 8 euros. J’ai déjà fait les deux, et dans les deux cas c’est très sportif. Les couloirs sont très étroits, il ne faut être ni claustrophobe, ni asthmatique et je le déconseille à des personnes qui pourraient avoir une santé fragile. Enfin (et surtout), si vous venez en plein été, pensez à prendre de l’eau avec vous !

2 – Faire le tour de toutes les places de Rome

Les places de Rome sont toutes plus grandioses les unes que les autres. Il n’en existe pas moins d’une vingtaine dans le centre de la ville et elles reflètent toutes la puissance de la Rome Antique. Un passage obligatoire à la Piazza Venezzia qui est sûrement une des plus connues de la capitale et qui est absolument immense ! Cette  place est entourée par les monuments les plus emblématique d’Italie : le Palais Venezia, le Palais Bonaparte, le Palais des Généraux et le Monument Vittorio Emanuele II. 

Une autre place, que j’adore pour son authenticité, il s’agit de la place Navone. D’une part parce que l’on peut y trouver une fontaine absolument grandiose mais surtout parce que les bâtiments qui l’entourent sont de jolis petits immeubles colorés que je trouve à chaque fois super mignons et qui donnent à cette place un côté « place de marché ». Pour continuer sur cette lancée, dans le même style il y a aussi la place Campo dei Fiori. On y trouve un marché qui est devenu un peu touristique au fil du temps mais qui ne manque pas de charme pour autant. C’est ma place préférée lorsqu’il s’agit de manger un bout, boire une bière ou bien flâner dans les ruelles qui l’entourent.

Concernant les places les plus connues, vous pouvez retrouver la place d’Espagne qui se trouve dans le quartier des boutiques de luxe. Celle-ci est immense, on peut y trouver de grands escaliers qui montent jusqu’en haut de l’ambassade d’Espagne. Mais aussi une fontaine parmi les plus belles de la ville. Je ne vais pas vous cacher que c’est toujours bondé de monde mais cela en vaut vraiment le détour. 

Crédit : Rome Pratique

Enfin, direction la place Bocca della verità. Cette dernière n’est pas aussi grandiose que toutes les autres mais possède pourtant de nombreux points d’intérêts : deux temples antiques bien conservés, une fontaine du XVIIIème, une église datant du moyen-âge… Mais aussi la fameuse Bocca della verità. Vieille de plus de 2000 ans, ce disque de pierre est surtout connu pour sa légende :  la bouche du visage se ferme si une personne y place sa main et raconte un mensonge. On raconte qu’un mari avait des doutes concernant la fidélité de son épouse et a voulu apaiser ses soupçons devant La Bouche de la Vérité. La femme fit semblant de s’évanouir et son amant la récupéra dans ses bras. La femme put ainsi jurer devant la Bouche de la Vérité qu’elle avait été dans les bras de seulement deux hommes : celui qui venait de la récupérer et son mari.

1 – Flâner dans les ruelles de Trastevere

Ahhhhh Trastevere, ma plus belle découverte lors de ma dernière virée à Rome ! Des dizaines de ruelles pavées sinueuses, des petites boutiques d’artisans, les meilleurs restaurants de Rome, les bars les plus branchés de la ville, une ambiance bobo chic… C’est dans ce quartier, sur l’autre rive du Tibre, que l’on peut réellement ressentir la douceur de vivre à l’italienne !

Trastevere c’est un petit village au cœur de la capitale Italienne dont les bâtiments colorés et le linge qui sèche aux fenêtres donneraient envie d’y passer des heures (bon ok, c‘est ce que j’ai fait, en 3 jours j’y suis allée deux fois). Les plantes sont omniprésentes et on y trouve parmi les meilleures pizzas de Rome. C’est un quartier chaleureux et convivial où se mêlent les locaux et les touristes et où il fait bon s’attabler quand arrive la fin de la journée.

Ici, pas de grands monuments ou d’Histoire particulière à raconter. Ce quartier a d’ailleurs pendant longtemps été laissé à l’abandon mais est devenu au fil du temps un vrai repère touristique. C’est pourquoi je vous conseille vivement de vous y rendre en fin de journée, pour vivre l’ambiance de ce quartier entouré des locaux. N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles, même en plein moins d’août, je vous assure que beaucoup d’entre elles seront vides et ont toutes un charme fou.

Trastevere c’est la face de Rome que je préfère : la beauté des ruelles, la gentillesse des habitants et leur proximité avec les touristes, de la bonne bouffe, du bon vin… Que demander de plus !

Itinéraire pour 3 jours à Rome

Pour optimiser mes voyages, je prépare toujours mes itinéraires à l’avance. Bon, dans les faits, rien ne se passe jamais réellement comme prévu. En revanche, cela me permet d’économiser du temps, de l’argent, et de ne pas faire d’aller retour dans les transports. Voici donc ce que j’ai fait lors de mon séjour à Rome, dans l’ordre et jour par jour.

Cet itinéraire est totalement exhaustif. Bien sûr si vous préférez visiter rapidement certains lieux alors vous pourrez en voir davantage. Et à l’inverse si vous êtes passionné d’Histoire, 3 jours ne suffiront pas pour voir l’ensemble de ces sites.

Mes adresses food à Rome

La nourriture italienne fait littéralement partie de mes passions. Et depuis le temps que j’y vais, cela m’a permis de recenser pas mal de bonnes adresses. Voici mes préférées.

  • Pâtes : La Grotta d’Abruzzo

Ce restau se trouve juste en bas de l’hôtel où je loge à chaque fois que je vais à Rome. Et à chaque fois, je retourne au moins une fois dans cette trattoria. D’une part car le personnel y est vraiment adorable. Mais surtout car tout y est excellent !

Qu’est-ce qu’on y mange ? Des spécialités italiennes : pâtes, pizzas, salades, tiramisu… Combien ça coûte ? Environ 10euros pour un plat de pâtes ou une pizza.

  • Gelateria del teatro

Ce glacier se situe dans une des rues de Rome que je préfère. Une petite rue pavée et fleurie, typiquement italienne. Mais si tout le monde se presse dans cette boutique, c’est surtout car ces glaces sont considérées comme étant les meilleures de Rome. Et je dois l’avouer, c’était vraiment une petite merveille.

Qu’est-ce qu’on y mange ? Des glaces, des dizaines et des dizaines de parfums disponibles, tout est fait maison. Combien ça coûte ? Comptez 4 euros pour une glace taille médium.

  • Baccanale Trastevere

Meilleure découverte EVER ! Si vous ne devez retenir qu’une seule adresse à Rome alors ce serait celle là. Déjà car il se situe dans le quartier de Rome que je préfère mais surtout parque la nourriture et les cocktails y sont excellents. Je vous conseille d’y aller en fin de journée, pour l’heure de l’apéro. 

Qu’est-ce qu’on y mange ? Vous pourrez y trouver des plats traditionnels mais aussi (et surtout) des planches de spécialités italiennes. Je vous conseille d’opter pour la planche, on vous apportera alors une immense planche avec des croquettes de fromage, charcuterie, légumes, poulet, fromages… Bref, nous n’avons même pas pu tout finir tellement le plateau était énorme. Combien ça coûte ? Environ 20 euros le plateau et 4 euros le Spritz.

Rome : Les infos pratiques

Si vous vous demandez où loger, où manger et comment vous déplacer alors toutes les réponses à vos questions se trouvent ici !

» Où loger à Rome ?

Je ne vais pas vous faire un débrief de toutes les options possibles pour loger à Rome, de toute façon je vais toujours au même endroit. Sachez que la capitale italienne est une ville très chère en ce qui concerne les logements et que si vous voulez loger dans le centre-ville alors il vous faudra mettre la main au portefeuille. Personnellement, lorsque je vais visiter une ville, j’ai du mal à loger ailleurs que dans le centre, surtout lorsqu’il fait beau et que je n’ai par conséquent pas très envie de passer ma vie dans les transports. Je préfère payer un peu plus cher mais me déplacer à pieds. Si vous être comme moi alors je vous conseille l’hôtel Monti49 GuestHouse.

Propre, spacieux, le personnel est adorable et fera tout pour vous aider au mieux à visiter Rome. Le principal avantage de cet hôtel est sa situation géographique : en plein centre historique, à 10 minutes de marche du Colisée, 10 minutes de la Gare et 15 minutes de la Fontaine de Trévi. Pour vous dire, je n’ai pas pris les transports une seule fois lors de mon séjour à Rome.

» Comment se déplacer à Rome ?

Comme je viens de le dire, je n’ai pas utilisé les transports du séjour. On a énormément marché, à base de 25km par jour. Si vous souhaitez utiliser le bus, le tram ou le métro alors je vous conseille de prendre le Roma Pass. Cette carte vous offre l’accès à tous les transports de la ville, mais aussi à 2 sites touristiques ainsi que de nombreuses réductions sur le reste des attractions romaines. Cette carte coûte 28 euros pour 48h et 38,50 euros pour 72 heures.

Quel budget pour un voyage à Rome ?

Je ne vais pas vous cacher que Rome reste une ville assez chère. Comme la plupart des capitales d’Europe d’ailleurs. Les logements notamment sont même plutôt hors de prix. Comme à chaque fois, je vais vous donner ici le budget que j’ai dépensé lors de ce voyage en particulier. Les prix peuvent varier selon votre manière de voyager et la période à laquelle vous partez.

Bref, vous l’avez compris, si vous vous débrouillez bien, le voyage ne vous reviendra pas si cher que ça et reste même plutôt abordable. 

Rome est sûrement ma ville d’Europe préférée et je compte bien y retourner encore et encore dès que l’occasion se présentera de nouveau. La nourriture y est la meilleure du monde pour moi, son Histoire est unique et si riche en découvertes et ses petites ruelles typiques me charment à chaque fois. Bref, vous l’aurez compris, ne passez pas à côté de Rome !

Envoi
User Review
5 (4 votes)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *