4 jours à Santorin : le guide pratique

Que faire en 4 jours à Santorin ? Où manger ? Où loger ? Quand partir et combien ça coûte ? Entre paysages, petits villages et incontournables : toutes les infos pour visiter l’île mythique des Cyclades sont dans cet article !

La Caldera, les roches volcaniques et la mer Egée en toile de fond. Santorin a fait le buzz ces dernières années sur les réseaux sociaux de par ses paysages épurés, ses adresses incontournables et ses dômes bleus mythiques. Je vous livre dans cet article toutes les choses à ne pas louper lors d’un séjour à Santorin.

Que faire à Santorin ?

Pour ce qui est des infos pratiques, je suis partie à Santorin fin mai, en moyenne saison donc. Depuis Paris, vous pourrez facilement trouver des vols pour moins de 300€ A/R. Me concernant, j’ai payé 175€ pour un aller simple. Selon moi, 4 jours suffisent amplement pour faire le tour de l’île sans trop se presser, tout en prenant le temps de se prélasser au bord de la piscine.

1 – Oia

Située au nord de l’île, la petite ville d’Oia est l’incontournable de Santorin. Elle se concentre principalement autour d’une rue principale qui regroupe l’ensemble des commerces. Mais ce que j’ai préféré, c’est sans aucun doute me balader sans but réel dans les petites ruelles alentours. Il s’agit d’un véritable dédale de petits escaliers cachés qui offrent de magnifiques vues sur la mer Egée. Toutes d’un blanc immaculé, on se croirait presque transportés dans un monde parallèle. Sachez que les photographes du monde entier se pressent pour photographier ces ruelles, et honnêtement on comprend pourquoi !

Si vous venez le matin (ce que je vous conseille), vous aurez alors le privilège d’avoir Oia pour vous tout seul ou presque. La ville possède aussi quelques monuments à visiter comme par exemple l’église de Panagia mais le village étant à lui seul un musée à ciel ouvert, je vous encourage vivement à flâner une demi-journée dans les rues, à profiter de la vue et des bons petits restaurants qui s’y trouvent. Je vous donne d’ailleurs des bonnes adresses en fin d’article.

L’attraction numéro 1 à Oia reste le coucher du soleil, considéré comme l’un des plus beaux du monde. Ici ce n’est pas le soleil qui se couche sur la mer qu’il faut regarder mais les couleurs qui se reflètent sur la Caldera. Cela donne des reflets rouges et rosés à toutes ces petites maisons blanches et il faut avouer que c’est tout simplement sublime. Le meilleur point de vue pour assister au spectacle se trouve en haut des ruines du château byzantin.

En revanche, ne venez pas au dernier moment si vous voulez voir quelque chose : des centaines de personnes se regroupent en fin de journée et il y a vraiment foule ! Personnellement, nous sommes arrivées 2 heures avant pour pouvoir être en première ligne. Je ne vous cache pas d’ailleurs que c’est assez oppressant tellement il y a de monde, je vous raconte ça juste ici.

2 – Les plages

Santorin étant une île volcanique, les plages qui s’y trouvent en sont d’autant plus surprenantes. En effet, ici vous ne trouverez pas de sable blanc et fin, ce sont principalement des plages de sable noir. Je me suis concentrée sur seulement deux d’entre elles lors de mon séjour : la Red Beach et Perissa.

Red Beach

La particularité de la Red Beach, ce sont ses falaises. Généralement on n’y va pas pour se prélasser sur le sable mais pour admirer la couleur des roches. J’y suis allée assez tôt le matin et il y avait déjà beaucoup de monde. Pour y accéder en bus, prenez-le à Fira en direction d’Akrotiri et descendez au terminus. Aussi, prévoyez des chaussures de marche car elle n’est accessible que par un petit chemin de randonnée qui est assez escarpé.

Il faut dire que le paysage est assez impressionnant, les falaises qui bordent la plage sont vraiment immenses et d’une couleur absolument flamboyante. Cela contraste avec la couleur de l’eau qui est d’un bleu translucide, c’est vraiment très joli.

Perissa

Nous avons passé une journée entière à Perissa. Ici il s’agit d’une plage de sable noir. Elle est bordée par de nombreux restaurants et bars qui proposent des transats. Bon à savoir : vous n’êtes pas obligés de consommer pour vous installer sur les transats. Pour vous y rendre, il y a un bus direct qui part de Fira.

Nous avons passé une très bonne après-midi sur cette plage. En toute honnêteté, je n’ai pas trouvé les plages de Santorin réellement belles à proprement parler mais l’eau est transparente tout de même et le concept des transats est très agréable si vous voulez vous reposer en bord de mer.

3 – Fira

Fira est la capitale de Santorin, c’est notamment d’ici que partent l’ensemble des bus qui rayonnent dans l’île. Mais elle n’en est pas moins agréable pour autant. Vous y trouverez tout un tas de magasins de souvenirs, de restaurants, de bars et de petites boutiques de créateurs. Bref, de quoi vous occuper quelques heures !

Premier constat : la ville se trouve à flanc de falaise, ce qui rend le panorama absolument sublime, face au volcan. La rue principale n’est pas la plus belle, c’est pourquoi je vous invite encore une fois à vous perdre dans les ruelles pour découvrir de petits joyaux. En revanche, la ville dispose de très beaux spots photos mais aussi de très bonnes adresses (tant au niveau des bars que des restaurants). Je vous les livre en fin d’article !

Ici aussi, de nombreuses églises valent le détour. Vous trouverez, comme à Oia, des églises à dômes bleus mais aussi la cathédrale catholique et ses couleurs qui dénotent du blanc immaculé de la ville. Elle est à la fois très originale et très jolie. Si vous aimez les musées, c’est aussi ici que vous les trouverez. Fira abrite notamment le musée archéologique, mais aussi le musée préhistorique de Thera. Je ne m’y suis pas arrêtée mais cela doit être une jolie visite lorsque l’on s’intéresse à l’Histoire du peuple Grec.

Enfin, Fira abrite aussi l’ancien port de l’île. Aujourd’hui, il ne sert plus qu’à embarquer et débarquer les bateaux de croisière et non plus à des fins commerciales ou de transports de marchandises. Si vous voulez y jeter un œil vous pouvez y aller en téléphérique ou bien descendre (et donc ensuite remonter) les 588 marches qui le sépare du centre de la ville. Enfin, de nombreux locaux vous proposeront de monter/descendre à dos d’âne, je vous invite fortement à refuser ! Les animaux ne sont pas correctement traités, il fait extrêmement chaud, on leur met des muselières… Si vous avez la flemme de faire le chemin avec vos jambes, imaginez ce que peut endurer un animal qui est forcé à le faire toute la journée… A bon entendeur !

4 – Pyrgos

Ah, Pyrgos mon coup de cœur, ma petite perle des Cyclades ! Enfin un village où j’ai pu trouver l’authenticité que j’étais venue chercher. Situé en plein cœur de Santorin, le village est perché sur une colline. De là-haut, vous profitez d’une vue magnifique sur toute l’île !

Pyrgos signifie « forteresse » en Grec. En effet, le point le plus haut de la ville se trouve être les ruines du château de Kasteli. Depuis le centre-ville, on grimpe jusqu’en haut par de petits chemins sinueux et typiques aux villages de l’île. Une fois dans les hauteurs, vous trouverez de nombreux petits magasins qui vendent principalement des souvenirs. Cependant je les ai trouvés particulièrement jolis et originaux ici.

Encore une fois, vous trouverez de nombreuses petites églises. Toutes plus belles les unes que les autres. Aussi, près des ruines du château se trouve un restaurant renommé : Franco. Le bar/restaurant dispose d’une immense terrasse arborée avec vue à 360° sur l’île. Je ne l’ai pas testé mais l’endroit est sublime !

5 – Randonnée entre Fira et Oia

Cette randonnée a été l’activité que j’ai préférée à Santorin. En effet, Fira et Oia sont reliée par un chemin de randonnée qui longe la mer. D’une distance de plus de 10km, comptez environ 3h30 de marche en prenant votre temps et en faisant quelques stops en chemin.

Vous évoluerez dans un décor de carte postale tout du long. Au-delà de la beauté des falaises, de l’immensité de la mer et des paysages à couper le souffle, vous traverserez aussi de jolis petits villages bien moins connus des touristes. Notamment, mes préférés, les villages d’Imerovigli et de Firostefani. Des villages minuscules mais néanmoins très mignons.

Concernant la randonnée en elle-même, certains passages possèdent un dénivelé important, et parfois même glissants en descente. Alors prévoyez de bonnes chaussures de marche et de l’eau ! Dans tous les cas, pas besoin d’être habitué à ce type de rando pour s’y aventurer ! Nous l’avons faite en fin de journée pour arriver à Oia au coucher du soleil. Évitez le milieu de la journée car vous serez en plein soleil la plupart du temps et s’il fait trop chaud cela peut vite devenir désagréable.

Bonnes adresses à Santorin

Personnellement j’adore la nourriture Grecque. Si vous n’êtes pas fan, sachez que vous trouverez de tout sur l’île : du plat traditionnel au plat plus internationaux. J’ai eu l’occasion de tester pas mal d’adresses, voici celles qui m’ont le plus plu.

Le Meat Corner Grill à Fira

Ici la spécialité c’est le Gyros, vous en trouverez un peu partout sur l’île. Celui-ci est excellent. Il s’agit d’un sandwich élaboré dans un pain pita et composé de viande. Vous pourrez choisir si vous préférez du porc ou bien du poulet. Il est souvent accompagné de frites, de tomates, d’oignons et de tzatziki.

Le sandwich de chez Meat Corner Grill est fait sur place. Le pain est frais, la viande est fondante et les légumes excellents. A déguster sur place ou à emporter, comptez 2.80€ pour un gyros.

Le Demilmar à Perissa

Le Demilmar est situé sur la plage de Perissa, littéralement. Vous avez le choix entre vous installer à l’intérieur du restaurant, en terrasse, ou bien carrément sur la plage. Nous avons choisi la dernière option : manger sur des transats, les pieds dans le sable… le bonheur !

Et très bonne surprise : c’était incroyablement bon ! Nous avons opté pour des sandwichs club (servis avec frites) à 8€ et un jus de fruits fraichement pressé (mangue, ananas, pêche) à 7€. En revanche, si c’est le calme que vous recherchez, ce n’est pas l’endroit que je vous conseille, en milieu d’après-midi le son commence à monter sérieusement.

Le Skiza Pizzeria Café à Oia

Après le coucher de soleil sur Oia, nous avons opté pour une petite salade Grecque. Notre choix s’est tourné vers le Skiza Pizzeria Café. D’une part pour sa vue : la terrasse surplombe le village avec une vue mer sublime. Et d’autre part car la vitrine des desserts nous a vraiment donné l’eau à la bouche.

Et je dois dire que nous n’avons pas regretté notre choix. La salade était excellente, le cheesecake incroyable et la vue absolument sublime. Pour une bière + une salade + un cheesecake, nous en avons eu pour 19.50€. Avec en prime, un super accueil de la part de l’équipe du restaurant !

Le Porto Carra à Fira

J’ai adoré cet endroit ! Le lieu y est pour beaucoup : dominant la Caldera sur les hauteurs de Fira. Il s’agit d’un café Lounge où nous nous sommes arrêtées pour manger avant de quitter Santorin. Le restaurant est vraiment sympa, on se croirait un peu comme sur un bateau, on pourrait facilement y rester des heures.

Nous avons opté pour des Falafels avec du Hummus maison et une salade César, accompagnés de 2 cafés. Nous en avons eu pour 14.50€ par personne. D’ailleurs si vous aimez le café, sachez qu’ils sont plutôt chers à Santorin. En général 4.50€ le Cappuccino.

Le Bara Piato à Karteados

Ce restaurant était juste à côté de notre hôtel et est donc clairement devenu notre cantine. Déco épurée, personnel adorable, prix très abordables et nourriture excellente… Un cocktail parfait ! Situé à 10 minutes à pieds de Fira, il est un peu excentré du centre-ville et surtout fréquenté par des locaux.

Nous avons opté pour un burger avec frites qui nous a coûté la modique somme de 9€. Honnêtement, on avait à peine vu le plat arriver que je savais déjà que je n’allais pas pouvoir le terminer… C’était vraiment très copieux !

Les transports à Santorin

Vous pouvez opter pour différents moyens de transports à Santorin. Vous pouvez tout à fait louer une voiture directement à l’aéroport, c’est sans doute le plus pratique pour sillonner l’île mais en haute saison il peut y avoir beaucoup de circulation. Les scooters et les quads sont aussi très populaires, comptez entre 25€ et 40€ les 24 heures de location. Pour ma part, j’ai opté pour le moyen le plus économique : le bus !

En tout il existe 6 lignes de bus, qui transitent toutes par Fira. Autrement dit, si vous logez ailleurs, vous devrez à chaque fois faire le trajet jusqu’à la capitale pour pouvoir prendre un bus. Les horaires sont affichés à la gare routière mais en réalité les bus sont beaucoup plus fréquents que ce qui est affiché en gare. Enfin, concernant les tarifs, il vous faudra comptez entre 1.80€ et 2.20€ par trajet. Par exemple, le trajet Aéroport-Fira coûte 1.80€ tandis que le trajet Fira-Perissa coûte 2.20€.

Où loger à Santorin ?

Grande question, tout dépend de ce que vous recherchez et des conditions dans lesquelles vous partez. Je vous conseillerais plutôt de loger à Fira car il s’agit de la ville la mieux desservie de l’île, et de celle qui bouge le plus (le soir notamment). De plus, elle reste un peu moins chère que Santorin.

Personnellement, j’ai opté pour l’Hôtel Olympia situé à 10 minutes de marche du centre-ville de Fira. La chambre était très sympa, propre, avec un petit balcon vue mer. L’hôtel possède même une jolie piscine et le personnel est adorable ! Seul petit bémol, les salles de bain sont un peu vieillottes. Cela reste néanmoins un excellent rapport qualité-prix : 166€ pour 4 nuits (soit 83€ par personne). D’ailleurs si vous voulez réserver via Booking comme moi, vous avez -15 euros sur votre prochaine réservation en passant par mon lien. En tous cas je vous le conseille vivement !

Quel budget pour 4 jours à Santorin ?

Comme à chaque fois que j’établis un budget sur ce blog, il s’agit de ce que j’ai réellement dépensé lors de ce voyage. Tout dépend de votre façon de voyager, de vous loger et de vous nourrir. Le budget peut alors varier… Cela vous donnera cependant une bonne idée du coût de la vie sur l’île.

Pour 4 jours pleins sur place et 4 nuits, j’ai donc dépensé 247 euros. Attention cependant car si vous décidez de partir pendant l’été, les prix peuvent varier du simple au double !

Santorin est une très belle île qui mérite amplement son statut d’île mytique des Cyclades. Cependant, elle est devenue très touristique ces dernières années et il ne faut pas avoir peur des bains de foule. Même en me levant (très tôt), j’ai souvent eu l’impression d’être au coeur d’un Disneyland Instagrammable… C’est bien dommage ! Cela fait d’ailleurs l’objet de mon dernier article. J’ai pourtant déjà fait quelques destinations dites touristiques comme les Cinque Terre par exemple mais je n’ai jamais ressenti une telle oppression.

L’île regorge notamment de joyaux. Mes coups de coeur vont pour Oia, Pyrgos et cette belle randonnée que je vous encourage à faire. J’espère que cet article pourra vous aider et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire si vous avez des remarques ou des questions 🙂

Envoi
User Review
4 (5 votes)

Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos sympathiques et félicitations pour ce blog !
    Concernant la randonnée, il y avait-il là également beaucoup de monde sur le parcours ? Et, où as-tu trouvé le parcours exact ? Je ne le trouve pas sur le net…
    Merci à toi

    1. Merci Mathieu ! Non il n’y avait pas beaucoup de monde sur le parcours, nous étions d’ailleurs relativement seuls pendant la plupart de la randonnée. Concernant le parcours exact, en partant de Fira j’ai simplement entré « Oia » dans Google Maps et cela m’a indiqué la direction à suivre. A vrai dire c’est très simple, il faut longer la côte tout le long en direction d’Oia. Il n’y a qu’un seul chemin tu ne peux pas te tromper 🙂

  2. Merci pour ce bel article !!
    Tres sincère avec beaucoup d’infos et des bons plans pour les visites à voir et surtout niveau budget ! Merci !!

  3. Bonsoir,

    Merci pour ces informations toujours très utiles avant de partir et bravo les photos sont superbes !

    Il est vrai que si les voyageurs laissent les ânes en paix, les grecs se lasseront peut-être de les exploiter pour le tourisme ? et puis toutes ces marches… c’est excellent pour muscler les cuisses ;-)))

    1. Bonjour Anne,
      C’est vrai que les avis divergent à ce sujet mais il faut arrêter d’utiliser les animaux à des fins touristiques, je suis d’accord avec toi ! Et cela vaut aussi pour les éléphants en Thaïlande ou tout autre animal.
      Bonne journée à toi 🙂

  4. Encore un super article avec plein de super infos ! Ça me rappelle plein de souvenirs… Comme je te le disais ds mon com sur ton autre article mes coups de cœur sont Pyrgos, la rando entre Fira et Oia… Et Oia bien sur ! Pour la rando on l’a faite un matin en août et il n’y avait pas grand monde… Pour les plages je suis OK avec toi… Ce n’est pas à Santorin qu’il faut aller pour trouver de super plages… J’avais pas plus aimé que ça Perissa… Meme si on y avait mangé un super pita gyros ! Sinon nous avions passé une journée sur le volcan et on avait visité le site archéologique au dessus de Perissa dont j’ai oublié le nom… Pour les déplacements on avait loué un quad une journée c’était sympa ! Je conseille sur une journée sinon on s’est aussi déplacé en bus… Et sinon on avait aussi bien aimé le port de Oia… Pas mal fréquenté par les locaux justement… Avec des restos de poissons les pieds ds l’eau et un endroit où se baigner…

    1. Merci pour tous ces conseils Ines, ils seront sûrement utiles ! 🙂 La rando était vraiment dingue pour ma part, pas grand monde non plus en fin de journée, un moment magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *