Des plages de sable fin en plein coeur de l’océan indien et une culture unique au monde… Je vous livre dans cet article les incontournables pour passer un super séjour à la découverte de l’île aux épices !

Zanzibar, une Histoire riche

Tout d’abord, un peu d’Histoire, car il est important de comprendre l’Histoire de cette petite île pour en comprendre les particularités qui la marquent encore aujourd’hui. En effet, l’île est devenue un port de commerce important au début de notre ère, principalement pour les Arabes, leur permettant de créer un lien entre l’Afrique et l’Inde. Puis à partir du 8e siècle, les Perses immigrent sur l’île, c’est à ce moment-là que le métissage de la population commence. Zanzibar connaît alors un véritable essor économique grâce au commerce de marchandises.

Au 15e siècle, les Portugais commenceront à nouer des rapports amicaux avec les dirigeants locaux et s’installent dans plusieurs ports stratégiques de l’île. Les routes commerciales seront toutes, par la suite, contrôlées par les Portugais. Plus d’un siècle plus tard, les Portugais perdront peu à peu du terrain, et finiront même par plier face aux Britanniques qui convoitent eux aussi l’île aux épices. Au 17e siècle, Zanzibar vit du commerce d’esclaves et sa culture arabo-musulmane est de plus en plus ancrée dans les esprits.

A la fin du 18e siècle, le nouveau sultan d’Oman et les Britanniques s’allient dans l’objectif de contrer les Perses.  En 1890, Zanzibar passe sous protectorat britannique pendant près d’un siècle, jusqu’à l’indépendance de l’île en 1963 puis son intégration semi-autonome à la Tanzanie en 1964.

Que faire à Zanzibar ?

Une chose est sûre, Zanzibar est une île aussi riche en termes d’Histoire, qu’en termes de variété des paysages. Entre plages, jungle et chaleur humaine, Zanzibar est la destination idéale pour les amoureux du soleil et de la nature.

Les plus belles plages de Zanzibar

Bon évidemment je ne pouvais pas commencer cet article par autre chose que les plages. En effet, Zanzibar, de par sa situation unique au coeur de l’océan Indien, offre parmi les plus belles plages du monde. Voici un petit florilège des plus magiques de l’île. À noter tout de même que la plupart des hôtels bénéficient de plages privées. En effet, j’ai vu très peu de touristes (voire aucun) poser sa serviette sur la plage pour s’y allonger.

La plus pittoresque : Jambiani

Jambiani est un véritable petit bijou encore assez préservé du tourisme de masse. Vous pourrez profiter d’une immense plage de sable blanc et fin où chaque matins, les pêcheurs et les femmes du village se pressent pour y trouver toutes sortes de fruits de mer.

Situé sur la côte Sud-Est de l’île, Jambiani est un village ancestral de pêcheurs qui s’étend sur près de 4 km de long, ce qui vous promet de belles balades les pieds dans l’eau. Il s’agit encore aujourd’hui d’un des coins les plus authentiques de Zanzibar où les touristes et les villageois cohabitent, discutent et vivent en parfaite harmonie.

À noter que les eaux sont peu profondes. Il vous faudra marcher (très) loin pour ne plus avoir pieds. Cela en fait cependant l’une des plages les plus sûres de l’île pour les enfants. Vous trouverez le long de la côte de nombreuses fermes d’algues et des restaurants proposant des spécialités locales.

La plus rocailleuse : Pingwe

Située au bord de la baie de Chwaka, la plage de Pingwe reste assez peu développée. En effet, la plupart des touristes ne passent pas des heures à se prélasser sur la plage. On y vient davantage pour de longues balades les pieds dans le sable. On vient surtout à Pingwe pour son restaurant atypique, le fameux « The Rock », construit en plein milieu du lagon, sur un rocher. Je vous raconte d’ailleurs mon expérience là-bas un peu plus loin dans cet article.

N’hésitez pas à vous promener sur les rochers lorsque l’océan se dégage, vous pourrez accéder a de jolis bancs de sables et apercevoir tout un tas de poissons et d’étoiles de mer. Prévoyez tout de même des chaussures d’eau, il y a beaucoup d’oursins et de coraux.

La plus authentique : Matemwe

Matemwe est un vrai petit coin de paradis qui se situe tout au Nord de l’île de Zanzibar, côté Est. Ici encore, vous retrouverez une longue étendue de 10km de sable fin et blanc, qui contraste avec une eau bleue turquoise. Avec les années, de nombreux hôtels ont décidé d’investir Matemwe. Il s’agit cependant d’un des seuls endroits de l’île où les infrastructures touristiques ne dénaturent pas la beauté du paysage.

Mais alors que faire à Matemwe ? Certains hôtels proposent des excursions au coeur du village pour aller à la rencontre des locaux, vous pouvez également partir à la découverte de la barrière de corail qui se trouve non loin de là, ou bien, tout simplement, en profitez pour vous relaxer les pieds dans le sable.

La plus bling-bling : Nungwi

Nungwi est située à l’extrémité nord de Zanzibar. C’est un village très balnéaire et qui contraste totalement avec les autres plages de l’île. La plage de sable fin est très agréable mais vous ne pourrez ignorer les immenses complexes hôteliers qui la bordent. De ce fait, vous y trouverez de nombreux restaurants et bars où faire la fête le soir. Pour les amateurs d’activités nautiques, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Entre tour en bateau sur le lagon, sorties en snorkeling, cours de plongée sous-marine ou jet-ski, les activités sont nombreuses.

Rendre visite aux Colobes Rouges de Jozani Forest

C’est à Zanzibar que se trouve la star de l’île : le Colobe Roux. En effet, vous ne pourrez en trouver qu’ici, et principalement dans la forêt protégée de Jozani. De la famille des singes, le colobe roux est reconnaissable par son pelage tricolore : blanc, roux et noir. Bien que l’animal figure parmi les espèces en danger, il est cependant très facile de se retrouver nez-à-nez avec eux au sein du Jozani-Chwaka National Park.

Après avoir payé votre entrée (environ 10€), vous rejoindrez votre guide. En effet, la visite n’est pas possible sans être accompagné, il en va de la sécurité de la faune qui s’y trouve. Vous regagnerez alors un petit sentier qui vous permettra de parcourir la forêt et découvrir les trésors qui s’y cachent durant une quarantaine de minutes. Je vous conseille de vous y rendre dans la matinée. En effet, c’est sur ce créneau horaire que vous aurez le plus de chances d’y observer les fameux colobes roux.

Visiter Stone Town, une ville chargée d’Histoire

Stone town, c’est la capitale de Zanzibar. L’atmosphère y est unique et bien loin des complexes hôteliers du reste de l’île. Il s’agit avant tout d’un lieu historique et emblématique de Zanzibar.

La ville de pierre

De par son mélange d’influences venues du monde entier, Stone Town est un lieu incontournable pour toute visite de l’île. Ici, les différentes cultures, origines et religions s’entremêlent de façon harmonieuse. Tant dans la manière de vivre des habitants que dans l’architecture de la ville. Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, on aime se perdre dans ses ruelles à l’architecture si particulière. On ouvre grand les yeux pour ne pas en perdre une miette et on profite du voyage.

Stone Town (la ville de pierre en français) témoigne de l’Histoire de l’île. On y trouve de nombreuses mosquées, des temples hindous, des grands palais luxueux mais également des bâtisses coloniales. Les grandes portes sculptées de la ville, elles, sont mondialement connues. On en compte pas moins de 500. À l’époque symbole de richesse, elles sont aujourd’hui les portes les plus photographiées au monde.

Les palais de Stone Town

Comme évoqué précédemment, de nombreux palais trônent au coeur de la ville. C’est notamment le cas du Beit El-Sahel. Ce dernier abritait autrefois le Sultan de Zanzibar. On y retrace toute l’Histoire de l’île. Si vous êtes un féru d’Histoire, alors visitez également le Beit El-Ajab qui abrite le musée national d’histoire et de culture. Pour chaque visite de palais, il faudra vous acquitter de la somme de 3€ environ.

Le marché de Darajani

Ici, c’est le coeur de la ville. Les touristes et les locaux se croisent et se parlent avec les mains. Lieu populaire de Stone Town, le marché de Darajani propose des étals à profusion : viandes, poissons, épices… On y observe bien évidemment les produits proposés mais également la façon de vivre de ses habitants.

Les couleurs, les odeurs, le bruit ambiant… C’est au coeur du marché que vos cinq sens seront le plus sollicités. Perdez-vous dans ce grand « bordel organisé » et ne manquez pas d’en profiter pour faire vos emplettes et ramener quelques sachets d’épices à la maison.

Le Musée Freddie Mercury

Zanzibar est également célèbre pour avoir vu naître un des plus grands chanteurs au monde qui n’est autre que le chanteur du groupe légendaire Queen : Freddie Mercury. En effet, l’artiste a vécu à Stone Town les premières années de sa vie. Son père, Secrétaire d’État pour les colonies, était de par son métier souvent obligé de déménager, c’est pourquoi Freddie a quitté l’île avant son dixième anniversaire. Aujourd’hui et depuis 2019, la maison familiale se visite et héberge toute les souvenirs et l’Histoire de Freddie Mercury. Comptez un peu moins de 10€ la visite.

Le vieux fort

Le vieux fort de Stone Town se trouve en plein coeur de la capitale, vous ne pourrez pas passer à côté. Construit par les sultants omanais au 18ème siècle, elle avait initialement pour objectif de protéger les villes des attaques des portugais. Il a par la suite eu de nombreuses fonctions parmi lesquelles une prison et même un club de tennis. Le fort est accessible gratuitement. Vous pourrez monter jusqu’au chemin de garde et en haut des quelques tours qui le constituent.  Une fois par semaine, vous pourrez également profiter d’un spectacle de danse traditionnelle.

Le marché nocturne de Forodhani

Ne passez pas à côté du marché nocturne de Forodahni. Pour cela, rendez-vous en front de mer, tout près du vieux fort. Si la journée les habitants profitent de la promenade pour se balader, le lieu se transforme une fois la nuit tombée.

Sur les étals, vous trouverez de nombreuses spécialités locales : de la viande, des fruits de mer, du jus de canne pressé… Il y en a pour tous les goûts ! De petites guirlandes colorées éclairent les stands où les touristes se pressent, ce qui confère au marché une ambiance toute particulière.

Ne passez pas à côté des fameuses Zanzibar Pizzas qui sont absolument délicieuses. Et surtout, dernier petit conseil d’ami, ne prenez pas de jus pressé. Ces derniers sont souvent mélangés avec de l’eau, ce qui ne sied pas vraiment à nos estomacs (j’ai vécu 3 jours d’enfer par la suite ahah).

Voir les tortues Galapagos à Prison Island

Prison Island est une petite île au Nord-Ouest de Stone Town. Il s’agit d’une des excursions les plus importante de l’île. Longue de seulement 800m sur 230m de large, l’île doit son nom au fait qu’elle ait vu émerger la construction d’une prison dans les années 1860. Cette dernière n’a pourtant jamais été utilisée. En effet, au même moment, le pays était atteint par une importante épidémie de fièvre jaune. L’île servira alors de lieu de mise en quarantaine.

C’est seulement en 1919, à la fin de l’épidémie, que le gouverneur anglais des Seychelles a offert à l’île 4 tortues Galapagos. Petit à petit, le nombre de tortues géantes a fortement augmenté, si bien qu’aujourd’hui, Prison Island accueille plus de 200 tortues géantes dont la doyenne est à la tête de plus de 190 années de vie.

Pour vous rendre à Prison Island, je vous conseille fortement de ne pas passer par une excursion et de vous rendre directement sur la plage de Stone Town, située face à l’île de Prison Island. De nombreux pêcheurs seront ravis de vous y emmener, moyennant quelques shillings. Vous pouvez alors facilement réduire par 4 le montant de votre activité. Comptez 30 minutes de bateau pour rejoindre l’île.

Passer son PADI Open Water

Cela faisait des années que je voulais le faire mais passer son diplôme de plongée nécessite de s’y consacrer sur plusieurs jours. Zanzibar est donc la destination idéale pour passer son PADI Open Water. En effet, l’île ne regorgeant pas de visites à effectuer et ayant épuisé mon quota de jours de farniente, je disposais ainsi de suffisamment de temps pour passer mon diplôme.

Où passer son PADI Open Water à Zanzibar ?

Sur les conseils de l’hôtel dans lequel nous logions, nous sommes passés par le Dive Point Zanzibar. Tenu par Simon, un français installé à Zanzibar depuis plusieurs années, tout le personnel a été super professionnel et nous a accompagné pendant toute la durée de la formation.

Comment ça se passe ?

Le club de plongée vous prêtera une tablette pour que vous puissiez passer l’examen théorique. Comptez 7 heures de lecture jusqu’à l’examen final qui s’exécute en ligne. En parallèle, vous pourrez passer les tests physiques qui comprennent 4 plongées en piscine puis 4 plongées en mer. Au total, nous avons pu obtenir notre diplôme en 3 jours.

Combien ça coûte ?

Passer son PADI Open Water peut être intéressant si vous aimez plonger et que vous plongez souvent. En effet, le coût de l’examen complet au Dive Point Zanzibar est onéreux : 500$ par personne mais vous permettra de plonger partout dans le monde et de faire des économies à long terme.

Partir visiter les îles avec le Safari Blue

Le Safari Blue est l’activité incontournable du Sud de Zanzibar. Tous les touristes s’y pressent, et ce, tout au long de l’année. Il s’agit d’une journée en dhow (bateau de pêche traditionnel de l’île) sur les eaux des lagons turquoises. Entre banc de sable au milieu de l’Océan, plages désertes, snorkeling et mangroves… le Safari Blue promet un voyage inoubliable.

Vous trouverez de très nombreuses excursions et tous les beach-boys (comprenez rabatteurs) essaieront de vous vendre le Safari Blue. Si vous passez par ce type d’excursion, comptez entre 50€ et 100€ (tout dépend de vos talents de négociateurs et de la structure touristique que vous choisirez). Je vous conseille cependant, tout comme pour Prison Island, de vous rendre directement au point de rendez-vous le jour-même. Pour ce faire, direction le petit village de Fumba où les excursions partent entre 9h30 et 10h. Négociez le prix directement sur place, vous diviserez facilement votre note par 4 ! L’excursion dure toute la journée et le matériel de snorkeling, les boissons, les fruits et le déjeuner sont compris dans le tarif. 

Même si le Safari Blue est l’excursion incontournable de l’île, j’ai personnellement été un peu déçue. Beaucoup de monde sur les bateaux et sur chaque point d’intérêt, le tout au pas de course et sans vraiment d’explications de la part des (nombreux) guides présents sur le bateau. Malheureusement, personne ne propose encore de croisière par petit groupe et tous les départs se font à la même heure, sans exception.

Prendre un cours de Yoga au Sharazade Hotel

Si vous passez par Jambiani, je vous conseille fortement de prendre un cours de Yoga. C’est en discutant avec Mathilde, qui donne des cours là-bas, que nous avons décidé de sauter le pas. Pourtant pas adeptes lorsque nous sommes en France, le programme s’annonçait tout de même très sympa.

L’avantage c’est qu’il n’y a pas besoin de loger au Sharazade Boutique Hotel pour pouvoir profiter des cours de Yoga. Pour cela, rendez-vous de bon matin, directement sur la plage pour une heure de Yoga face à l’océan. Une heure à la fois ressourçante et énergisante, un vrai bonheur pour le corps. Comptez 15$ (10$ si vous logez dans l’hôtel).

Où loger à Zanzibar ?

Nous sommes restés sur place une dizaine de jours. Pour dix jours, nous avions décidé de loger dans 3 hôtels différents. Cependant, si vous partez sur la même durée, je vous conseille fortement de n’en choisir que deux : un au Nord et un au Sud. Cela suffira amplement pour visiter l’ensemble de l’île sans courir d’un hôtel à un autre.

Le Mwezi Boutique Resort, à Jambiani

Ici, chaque villa offre une vue sur la mer. On se croirait transportés dans un petit village en plein milieu du paradis. Au Mwezi Boutique Resort, votre rythme sera bercé par le bruit des vagues, les longues balades sur la plage au coucher du soleil et le sable qui chatouille vos pieds.

Le restaurant de l’hôtel offre également de très bons produits, achetés auprès d’agriculteurs et de locaux. Même si la carte du petit-déjeuner est tous les jours la même, les plats n’en sont pas moins excellents. Sur tous les points, le Mwezi est un des hôtels avec le meilleur rapport qualité-prix de la région.

Le Sunrise at Bandas, à Matemwe

Coup de coeur assuré pour ces petits bungalow en bordure de l’océan Indien. Si je ne devais vous recommander qu’un seul hôtel, ce serait celui-ci. Le Sunrise at Bandas possède des chambres incroyables et qui bénéficient toutes d’une petite terrasse et de transats directement sur la plage.

Ses deux piscines sont très agréables, la décoration est soignée et le bar/restaurant de l’hôtel est un vrai délice. Le gros plus ? Le petit déjeuner est servi toute la journée, de quoi s’offrir quelques grasses matinées !

Le Kilindi, à Kendwa

Si vous cherchez un hôtel davantage luxueux, alors foncez au Kilindi. Composé de magnifiques villas avec piscines privatives dans un écrin de verdure, le Kilindi vous promet des moments inoubliables.

Les repas sont incroyables ainsi que le personnel qui se pliera en 4 pour répondre à vos moindres envies. Profitez-en pour prévoir un dîner romantique sur la plage, vous en garderez un souvenir impérissable.

Où manger à Zanzibar : mes bonnes adresses

Hormis dans les hôtels, vous trouverez très peu de restaurants « locaux » à Zanzibar. Si vous avez un petit budget, je vous conseille de vous arrêter au bord des routes pour prendre des brochettes/légumes/riz à emporter, comme le font les habitants de Zanzibar. Sinon, vous devrez vous rendre dans des restaurants, majoritairement fréquentés par les touristes.

Passion Boutique Hotel, à Jambiani

Toutes les semaines, c’est soirée barbecue ! Vous retrouverez un groupe de chanteurs locaux et un spectacle de feu par la même occasion. Le personnel est adorable et surtout, nous avons vraiment très très bien mangé. Le tout dans une super ambiance, que demander de plus ?!

The Rock, à Pingwe

Ici, The Rock est une institution. Les avis divergent énormément concernant ce restaurant mais personnellement j’ai beaucoup aimé. Si bien que je classe directement The Rock en haut de mon classement des restaurants où manger à Zanzibar.

Placé sur un rocher au milieu de l’océan, vous pourrez rejoindre votre table de différentes manières : à pieds à marrée basse ou bien en barque à marrée haute. Certes les prix sont plus élevés qu’ailleurs mais la qualité des produits, des vins et des cocktails sont largement à la hauteur. Que ce soit pour dîner ou pour boire un verre, je vous conseille fortement de réserver avant de vous rendre à The Rock.

Badolina Secret Garden Restaurant, à Nungwi

Une petite terrasse ombragée très agréable et une cuisine absolument délicieuse, il n’en fallait pas plus pour intégrer le Badolina aux meilleurs restaurants de l’île. Les prix sont très abordables comparé à la qualité des plats qu’offre le restaurant. Vous pouvez y aller pour déjeuner entre deux baignades ou bien alors en soirée pour dîner, le Badolina est ouvert toute la journée.

Zanzibar Coffee House, à Stone Town

Véritable institution de la capitale, le Zanzibar Coffee House offre un rooftop très agréable où vous pourrez prendre le temps de déguster un jus de fruit frais et tester une des nombreuses petites douceurs que propose l’établissement. Les prix sont largement accessibles et l’endroit est une véritable petite bulle de sérénité en plein coeur de l’agitation de Stone Town.

B4 Beach Club, à Paje

Si vous cherchez un endroit où faire la fête, c’est à Paje qu’il faut se rendre ! Le B4 Beach Club propose des boissons, des snacks, le tout avec DJ et transats à louer directement sur la plage de Paje. Ambiance assurée !

Conseils aux voyageurs

Comme évoqué au tout début de cet article, l’île bénéficie d’un mélange de toutes les cultures, vivant en totale harmonie les unes avec les autres. Il faut du coup pouvoir s’adapter à cela, rien de bien compliqué mais quelques petits tips devraient tout de même pouvoir vous aider.

Apprenez quelques mots de swahili

Le Swahili est la langue parlée par les locaux. Même si la plupart des habitants de l’île parlent anglais, apprendre quelques mots de Swahili sera grandement apprécié. Cela vous permettra certes de vous lier plus facilement, mais aussi de faciliter le partage des bons plans et les négociations de prix.

Payez toujours en monnaie locale

Vous aurez toujours deux moyens pour payer sur place : en dollar US ou bien en shilling TZS (monnaie locale). Je vous conseille d’opter TOUJOURS pour la seconde solution. La plupart des touristes payent en dollars. Les locaux n’ont donc pas vraiment l’habitude, ce qui vous permettra d’avoir davantage de marge de négociation encore une fois.

Négociez toujours vos prix

Au cas où vous ne l’aurez pas encore compris, il faut toujours tout négocier en Tanzanie. C’est même totalement ancré dans la culture. Le prix affiché ou annoncé est toujours beaucoup plus important que le prix final de vente. Ainsi, vous pouvez facilement diviser par trois le montant de vos achats.

Évitez les excursions

À Zanzibar, les guides sont monnaie courante. Si bien qu’on viendra vous voir tous les 10 mètres pour vous proposer une excursion. Cependant, à moins d’avoir un guide certifié (et donc de payer beaucoup plus cher), les excursions avec guide n’ont pas vraiment de valeur ajoutée. Je vous conseille de vous rendre sur place à chaque fois et de directement discuter et négocier avec les locaux pour avoir les meilleurs prix.

Petit point sur la sécurité

C’est la question que j’ai la plus reçue sur Instagram : est-ce que c’est safe ? La réponse est oui. Évidemment, n’allez pas vous promener toute seule en pleine nuit dans les ruelles de Stone Town, n’affichez pas non plus vos montres de luxe aux yeux de tous… Mais cela reste des règles de base. Les locaux sont très gentils, chaleureux et accueillants, vous n’avez rien à craindre. Idem pour les balades sur la plage de nuit, nous n’avons jamais eu de problème.

Évitez les pièges à touristes

Certaines activités sont de véritables pièges et les locaux profitent de l’essor touristique pour vendre des excursions qui ne respectent pas vraiment le bien-être animal. Je vous déconseille donc fortement de vous rendre à Baraka pour nager dans un aquarium minuscule avec les tortues. Et je vous déconseille également l’excursion pour partir à la chasse aux dauphins. En effet, ce type d’excursion perturbe beaucoup la faune marine. Optez plutôt pour une plongée ou du snorkeling pour tenter d’approcher ces animaux.

Comment se déplacer ?

Zanzibar est une petite île mais il faut pouvoir s’y déplacer. La plupart des touristes optent pour les voitures privées (nous avons également opté pour cette option). Votre hôtel vous en proposera sûrement, n’hésitez pas également à parler avec les locaux, ici tout le monde connaît quelqu’un qui propose ses services en tant que chauffeur privé.

Si vous préférez les moyens de transports locaux et économiques alors optez pour le dala-dala (comprenez le bus local) qui pourra vous emmener d’un bout à l’autre de l’île moyennant quelques Shilling. Le temps de transport étant évidemment bien plus important en dala-dala qu’en voiture.

Zanzibar est une île riche en surprises. De par la diversité de ses paysages, la douceur de ses plages et la chaleur de ses habitants, vous serez séduit par sa beauté. Pour ma part je garderai en tête les rires de enfants, la gentillesse des locaux et la douceur de vivre au quotidien.

Vous avez prévu de continuer votre voyage avec un safari ? Ça tombe bien, c’est ce que j’ai fait aussi et il y a un article complet sur le blog ! Bonne lecture et à bientôt 🙂

Notez cet article !
Envoi
User Review
5 (3 votes)

Vous pourriez aussi aimer...

4 commentaire

  1. Ça donne trop envie d’y aller ! Merci pour cet article

    1. Merci Julie ! A très vite sur le blog 🙂

  2. MERCI beaucoup !
    Nous partons en juillet et nous avons hâte de découvrir cette île ! Merci pour tous ces précieux conseils !

    1. Bonjour Noémie,
      Merci pour ton commentaire ! Très heureuse que cela ait pu t’aider 🙂 Passe un excellent voyage et à bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.