Un weekend à Porto : itinéraire et bonnes adresses

Cette année a été pour moi sous le signe du Portugal ! Après Lisbonne et Faro, me voici désormais partie à la découverte de Porto ! Je vous partage mes coups de cœurs et bonnes adresses dans cet article.

Mon itinéraire à Porto

Après Lisbonne et Faro, me voilà à Porto ! Pour une fois, j’ai essayé de construire cet article en fonction de ce que j’ai visité et des endroits où je me suis rendue, jour par jour. Si vous me suivez depuis longtemps alors vous savez que j’adoooooore organiser mes voyages à l’avance. Et cela commence toujours par l’itinéraire. Voici donc celui que j’avais construit avant de partir et que j’ai suivi lors de mon voyage.

Jour 1 : Entre culture et histoire

Pour cette première journée à Porto, je me suis concentrée sur le centre historique de la ville. Avec une balade de 3,2km, cela vous laissera largement le temps de flâner dans les ruelles, de faire les boutiques ou bien de profiter de la piscine de votre hôtel si vous avez la chance d’y aller en plein été.

✗ Capela das Almas

Mon premier jour à Porto a débuté sur les chapeaux de roues, direction une des églises les plus connues de la ville : La Chapelle des Ames (ou Capela das Almas en portugais). Cette dernière est entièrement recouverte, sur 360 mètres carrés, des fameux azulejos qui font toute la réputation du Portugal. Ces carreaux de céramique racontent notamment la mort de Saint François, martyr de Sainte Catherine et elle n’en compte pas moins de 16 000.

Sa visite est, comme la plupart des églises, gratuite et elle reste ouverte toute la journée. La raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire le premier stop de ma journée, c’est aussi car cet édifice se retrouve très vite assailli de touristes. Alors évidemment, il vaut mieux se lever tôt pour pouvoir en profiter pleinement !

Dès que je suis arrivée devant la Capela das Almas, j’ai immédiatement été éblouie. Non pas par la taille ou l’architecture du bâtiment, mais surtout parce que cela ne ressemble en rien à tout ce que j’avais pu voir jusqu’à aujourd’hui. Les couleurs sont vibrantes, les détails impressionnants et l’intérieur est tout aussi grandiose.

✗ Mercado do Bolhão

Pour la suite de la journée, direction le Marché de Bolhão ! Petit aparté, avant de vous y rendre, faite un minuscule détour par la Rua Formosa (plus exactement au numéro 209), vous y trouverez un petit magasin typique absolument adorable ! Preuve à l’appui avec cette photo…

Ce marché était un des lieux que j’avais le plus hâte de voir. Mais vous me connaissez, avec ma chance légendaire, le marché était en travaux et donc fermé lorsque j’y suis allée. SU-PER. Du coup je suis tout de même obligée de vous en parler car ça avait l’air vraiment top et surtout, même depuis l’extérieur, le marché était super impressionnant ! Sur plusieurs étages, les commerces sont distribués autour d’un grand patio central. Il paraît que c’est le seul endroit de la ville où l’on a pu conserver l’essence même de Porto.

Source : Local Porto

Sachez aussi que le Mercado do Bolhão existe depuis 1914, ce qui en fait un des plus vieux marché de  la ville. Vous pourrez y trouver des stands de fruits et légumes, des petites échoppes où grignoter et même des stands de souvenirs. Pas obligé d’acheter quoi que ce soit mais la visite seule en vaut la peine (et encore une fois, c’est gratuit).

✗ Eglise Saint-Ildefonse

Cette église est sans aucun doute la plus grandiose de la ville. Sa taille premièrement est absolument impressionnante. Elle a été érigée en haut d’une dizaine de marches, on se sent d’autant plus petits lorsque l’on y fait face. Achevée en 1739, cette Chapelle est elle aussi recouverte d’azulejos. Elle en compte plus de 11 000 !

Les intérieurs sont très différents des églises françaises, ou même des autres églises européennes que j’ai pu visiter. En effet, les murs sont ornés de sculptures, de colonnes et artifices tous recouverts d’or. Je ne vous cache pas que le décor est très chargé mais force est d’avouer que cela reste réellement très impressionnant. N’hésitez pas à rentrer y faire un tour, la visite est gratuite et cela vaut vraiment le coup d’oeil !

✗ Praça Guilherme Gomes Fernandes 67

Rien à visiter ici mais c’est un endroit plutôt sympa à regarder. Il s’agit simplement d’un mur que j’ai trouvé très joliment décoré, et surtout, qui change des azulejos pour une fois !

Il s’agit en fait de la façade du Steak’n’Shake, un fastfood situé sur la place Guilherme Gomes Fernandes. Si l’établissement ne paye pas de mine vu depuis l’extérieur, c’est lorsque l’on longe son flanc droit que l’on peut trouver cette fresque haute en couleurs. Ici pas d’Histoire, seulement une oeuvre d’art urbaine alors on pose son cerveau et on admire ce mur qui sort plutôt de l’ordinaire.

✗ Igreja do Carmo

Et allez, encore une église ! Vous le savez depuis mon voyage en Italie, j’adore visiter les églises du monde. Et dans un pays avec une histoire religieuse aussi importante, que l’on soit croyant ou non, cela fait parti même de la culture du Portugal. Rien que les fameux carreaux d’azulejos racontent à eux seuls une part de la vie des portugais à l’époque.

La façade de l’église do Carmo est quant à elle plutôt neutre et sans fioritures. Il faut aller sur la flanc droit du bâtiment pour admirer les mètres entiers d’azulejos qui recouvrent le mur. Je ne vais pas rentrer dans les détails car ça fait déjà 3 fois que je vous parle de carrelage mais vous l’aurez compris, j’adore ça 😀 Mais alors qu’est-ce que cette église a de si spécial ?

Tout d’abord, sachez que pour les photos, c’est sans aucun doute the place to be. Il y a beaucoup moins de monde qu’autour des autres églises de la ville. Ensuite et surtout, l’édifice a été érigé au milieu de la Praça de Gomes Teixeira, une jolie place qui abrite aussi la somptueuse Université de Porto. Cette dernière est très agréable et très animée, notamment l’été. Un endroit où vous devez donc vous arrêter !

✗ Librairie Lello

C’est THE attraction de Porto. L’immanquable, celle qu’il ne faut pas louper : la visite de la Librairie Lello ! Alors devinez quoi ? Eh bien je n’y suis pas allée ! La raison principale ? Nous étions déjà en début d’après-midi et il y avait donc plusieurs heures de queue pour accéder à l’intérieur du bâtiment. Je n’étais franchement pas prête à sacrifier le reste de ma journée donc j’ai préféré passer mon tour.

Source : WASD42

Je suis tout de même obligée d’inclure cette attraction dans cet article car en d’autres circonstances, c’est un endroit que j’aurais adoré visiter. Cette librairie est connue pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, force est d’avouer qu’il s’agit sans aucun doute d’une des plus belles du monde. Son architecture, ses boiseries, son plafond immense et son escalier mythique en font un endroit à la fois magique et singulier. En parlant de magie, la deuxième raison du succès de la Librairie Lello, c’est que cet endroit aurait inspiré JK Rowling dans la rédaction de la saga Harry Potter… Rien que ça !

✗ Clérigos Tower

La Tour des Clercs (ou Torre dos Clérigos en portugais) est la tour la plus haute du Portugal : 76 mètres de haut et plus de 200 marches à grimper pour en arriver à son sommet. Tout en haut de celle-ci, vous pourrez admirer au total 49 cloches qui constituent un grand carillon dont l’architecture est impressionnante.

La Tour offre surtout une vue imprenable sur Porto. Seulement, si je peux vous donner un petit conseil, Porto est entièrement constitué de montées, de descentes, de petites collines… Autrement dit, des points de vue sur Porto, vous en aurez plein ! A mon sens en tous cas, pas besoin de payer 5€, faire 1h de queue et monter 200 marches pour avoir une jolie vue sur la ville. Je sais, cette tour figure sur tous les guides de voyage, mais ce n’est que mon avis 🙂

✗ Largo da Pena Ventosa

Mon petit coup de coeur du quartier historique. Cet endroit est le petit joyau (bien gardé) de la ville. Cela ressemble à un petit village perdu dans les hauteurs de Porto, plein de couleurs, de verdure, de vieilles pierres et de petits cafés. J’ai adoré le calme qui régnait en me baladant dans ces ruelles.

Et le mieux dans tout ça, vous voulez savoir ce que c’est ? C’est que même en plein milieu du mois d’août, il n’y avait aucun touriste ! Et ça, vous le savez, pour moi c’est un pur bonheur ! De quoi profiter à 100% de ces petites maisons colorées ou bien se poser des heures à regarder les enfants jouer avec la fontaine, assis à la terrasse d’un café.

✗ Cathédrale de Porto

Et allez, encore une cathédrale vous allez me dire ! Oui mais celle-ci n’a rien à voir avec les autres. Pas d’azulejos, pas de petit parvis et pas de fioritures à l’intérieur. En revanche, il s’agit de la plus énorme de la ville puisqu’elle servait aussi à l’époque de forteresse.

N’hésitez pas à entrer à l’intérieur. Vous pourrez y trouver un loggia baroque et un cloître très joliment décoré (bon ok, je plaide coupable, les azulejos sont à l’intérieur du cloître). Je vous laisse un peu la surprise de découvrir le tout mais que ce soit l’extérieur, tout comme l’intérieur, promis vous ne serez pas déçus.

Et surtout, double effet kiss cool : la cathédrale est située tout en haut de la ville. En d’autres termes, vous pourrez profiter d’une très jolie vue sur Porto. C’est 2 en 1 alors ce serait bête de ne pas en profiter.

Jour 2 : des points de vue époustouflants

Porto est une petite ville, si bien qu’en une journée, j’avais déjà visité le quartier historique. Ce qui me va très bien d’ailleurs. Car de ce fait, pour cette deuxième journée, je pouvais me consacrer à l’autre côté du Douro (il s’agit du fleuve qui sépare Porto en deux).

✗ Passeio das Fontainhas

Restons du côté du centre de la ville pour ce premier point de vue. Ce passage est une petite rue piétonne qui s’étend sur environ 400 mètres et qui se trouve dans le quartier de Fontainhas. Dans ce quartier, aucun touriste, c’est le VRAI Porto. Il n’y a aucun monument touristique, ni même aucun point d’intérêt qui puisse être répertorié dans les guides de voyage.

Vous y trouverez seulement des ruelles pavées, des adolescents qui partent à l’école et du linge qui sèche au fenêtres. On se rend compte ici que Porto comporte aussi son lot de pauvreté, je ne vais pas vous le cacher. Mais c’est aussi ces facettes-là que j’aime voir en voyage. Bref, venons-en au fait : la principale raison de se rendre dans ce quartier, c’est la vue.

Une vue sur le Pont Dom Luis merveilleuse. Pour moi, il s’agit sans aucun doute d’une des plus belles vues de Porto (je vous en met une autre bonus à la fin de cet article). Les toits des maisons, le Douro, le pont, le Monastère… Les couleurs et les styles d’architecture qui se mélangent… Bref, un vrai régal pour les pupilles !

✗ Ponte Dom Luis

Le pont le plus connu de Porto, évidemment. Mais avant, pour le rejoindre, je vous conseille de passer par l’Escada dos Guindais. Rien d’exceptionnel dans cette petite ruelle pavée, seulement des escaliers par dizaines qui offrent une vue imprenable sur le pont. C’est vraiment très joli et vous n’aurez sûrement pas l’occasion de le voir sous cet angle ailleurs qu’à cet endroit précis.

Bref, revenons-en au pont Dom Luis. Vous le connaissez tous, au moins de vue. Ce pont est devenu l’emblème de la ville. On dit souvent qu’il a été construit par Gustave Eiffel et il est vrai qu’on en retrouve la patte. Mais pourtant, ce n’est qu’une légende, le pont a été pensé par Théophile Seyrig, un de ces disciples. Sachez que le pont comporte deux étages, l’un tout en haut, et l’autre au niveau des voitures. La première chose qui m’a surprise, c’est la hauteur de ce pont. En effet, il ne fait que 174 mètres de long et 395 mètres de haut… Je le pensais beaucoup plus grand !

Petite anecdote, il y a quelques temps, j’avais entendu dire que toutes les personnes venant s’installer à Porto devaient sauter du pont pour prouver qu’ils étaient dignes de la ville. Aujourd’hui, c’est devenu une véritable attraction touristique. De nombreux jeunes portugais demandent de l’argent aux touristes et le saut se fait sous forme de chantage du type : nous ne sauterons qu’une fois que nous aurons récolté 10€. Profitez du pont, mais ne vous faites pas avoir !

✗ Rive de Vila Nova de Gaia

Ne passez pas à côté de l’autre rive du Douro, la vue sur Porto y est vraiment sublime ! Elle est tout de même bien moins touristique et lorsque la nuit tombe, on ne se retrouve plus qu’entre locaux. J’adore ce genre d’endroits, ça me rappelle à chaque fois les raisons pour lesquelles j’aime tant voyager : découvrir une nouvelle culture, échanger avec des gens qui aiment vivre là où ils vivent… Bref j’ai passé un super moment.

Ce côté de la rive est aussi truffé de petits restaurants en bord de fleuve. L’ambiance est douce et les couchers de soleil y sont sublimes. Venez en fin de journée, c’est tout bénéf !

✗ Mosteira da Serra do Pilar

Ce monastère se trouve dans le quartier Vila Nova de Gaia. Il est notamment classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et est constitué d’une église de forme circulaire, un exemple unique au Portugal. Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas visité l’intérieur, il faut dire que cela ferme tôt. Mais si vous avez la chance de venir aux heures d’ouverture alors n’hésitez pas à y passer une tête.

Source : Rota Porto Liberal

Pour y accéder, je ne vous cache pas que cela grimpe beaucoup (beaucoup, beaucoup) mais croyez-moi, une fois arrivé en haut, cela vous fera oublier tout le reste ! Je vous conseille vivement d’y aller en fin de journée pour 2 raisons principales. D’une part, le coucher du soleil y est absolument sublime. D’autre part, tous les soirs d’été dans le parc Jardim do Morro qui se trouve juste à côté, l’ambiance est vraiment incroyable ! Foodtrucks, musique et scène ouverte… J’ai rarement passé une aussi bonne soirée lors de mes voyages et je vous le conseille à 100%.

Si vous cherchez un endroit loin de la foule pour admirer le coucher du soleil alors rendez-vous en bas du Monastère, au Kitties Rock. Attention, il vous faudra sûrement grimper quelques rochers. Me concernant, la zone était en travaux lorsque j’ai voulu y aller… Fail !

Mes bonnes adresses à Porto

La nourriture portugaise est un véritable délice. Honnêtement je pense qu’elle est sur le podium des nourritures que je préfère (oui je fais des classements dans ma tête, je suis bizarre). Bref, évidemment en 2 jours je n’ai pas pu tester tous les restaurants de la ville (malheureusement, ce n’est pas moi que cela aurait dérangé) mais je vais tout de même vous faire un petit best-of des adresses qui m’ont convaincues.

  • Jardim do Morro (Vila Nova de Gaia) : Pour les food truck

Du coup j’enchaîne directement avec ces fameux foodtruck. J’ai d’ailleurs adoré le jardin où ils s’y trouvent, particulièrement en fin de journée. On peut déguster de nombreux plats accompagnés d’une bonne bière, le tout face au soleil que se couche sur Porto… Vraiment une merveille ! On peut y trouver une dizaine de foodtruck, et parmi ceux-là, toutes les cuisines du monde. Vous y trouverez forcément votre bonheur !

J’ai notamment goûté le foodtruck burger, ainsi que le foodtruck sandwich et bien évidemment le foodtruck bières (un peu trop d’ailleurs), et tout était vraiment excellent ! Comptez entre 8€ et 12€ selon les stands.

  • Barris do Douro (Vila Nova de Gaia) : Tester la francesinha

Je suis tombée sur ce restaurant totalement par hasard. Je ne vais pas vous mentir, rien d’exceptionnel ici mais je voulais absolument goûter au plat typique de la ville : La Francesinha. Alors qu’est-ce que c’est ? Ce n’est ni plus ni moins que l’une des choses les plus grasses que je n’ai jamais eu l’occasion de manger ! De la viande, du pain de mie, de la saucisse, du fromage, le tout baignant dans une sauce au vin épicée…

Alors je vous l’accorde, sur le papier, ça ne donne pas envie. Mais croyez moi, c’était vraiment super bon (j’avoue que j’ai un peu triché, je l’ai demandé sans la sauce). Côté budget, comptez une bonne dizaine d’euros pour un plat, encore une fois, face au Douro.

  • Bacalhau (Porto centre) : Pour la cuisine portugaise

Et le meilleur pour la fin… Vous n’avez tout simplement pas le droit de quitter la ville sans être passés par cette adresse. J’y suis allée dès mon premier jour à Porto et c’était sérieusement un pur délice. Bon, je vous conseille de venir tôt, nous avons attendu une table pendant 1h30 quasiment, mais cela en valait tellement la peine !

Le cadre est merveilleux, sur les bords du Douro, au calme, face au Pont Dom-Luis. Et la nourriture… mon dieu ! La morue est vraiment excellente, que ce soit cuisinée ou frite sous forme de croquette, c’était clairement l’extase en bouche (non, non, je vous assure que je n’en rajoute pas). Les prix y sont un peu plus élevés qu’ailleurs à Porto. Comptez 15€ pour un plat et environ 6 pour un dessert. Ce qui reste tout de même trèèèèès raisonnable vu le cadre et le service irréprochable. Bref vous l’avez compris, courrez-y !

Le coin pratique

Maintenant que vous mourrez d’envie d’aller à Porto, vous vous demandez sûrement où dormir, comment vous déplacer et surtout combien ça coûte… Toutes les réponses à vous question juste en dessous !

Où loger à Porto ?

Vous avez énormément de choix à Porto. Hôtels, Airbnb, auberges de jeunesse… Optez pour la solution qui vous convient le mieux. Pour ma part, nous étions en plein mois d’août donc je voulais absolument une piscine, et surtout j’ai réservé mon voyage au dernier moment donc il ne restait plus beaucoup de choix. 

J’ai opté pour le HF Ipanema Park. Un peu excentré du centre-ville mais tout de même très accessible, cet hôtel était vraiment superbe. Le petit déjeuner était très bon et le choix était vaste. Les chambres étaient confortables, le personnel adorable, l’hôtel majestueux et la piscine sur le toit vraiment appréciable. Bref, j’ai passé un super séjour. Comme dans tous les hôtels, les prix varient du simple au double selon la saison donc je vous conseille d’aller directement voir les prix sur Booking.com !

Comment se déplacer à Porto ?

A chaque fois que je vais au Portugal, je remplis cette section avec la même réponse… En UBER ! Ici cela ne coûte vraiment rien. Pour exemple, nous mettions une quinzaine de minutes à rejoindre le centre depuis notre hôtel. En Uber, cela nous coûtait moins cher que de payer 2 tickets de tram. Autant vous dire que le choix était vite fait !

En revanche, si vous êtes dans le centre-ville, je vous conseille vivement d’utiliser vos jambes ! C’est une ville toute petite où tout est largement faisable à pieds. De plus, cela vous laissera d’autant plus l’occasion de profiter de la belle architecture qui s’y trouve et de l’ambiance qui y règne !

Quel budget pour un weekend à Porto ?

Le coût de la vie à Porto en plus de 20% moins élevé qu’en France. A vrai dire, vous pouvez vraiment vous en sortir pour pas très cher si vous partez en basse ou moyenne saison. Personnellement, j’ai payé très cher le billet d’avion car je m’y suis prise au dernier moment et en plein mois d’août. J’ai donc payé plus de 400€ (oui je sais, ça fait mal). Mais en temps normal, vous pourrez facilement trouver des billets entre 50 et 100€ A/R.

Hormis le prix du billet, comptez environ 280€ sur place (prix par personne, logement inclus). Ce budget dépend évidemment de votre manière de voyager mais c’est ce que j’ai pu dépenser sans trop avoir à me priver.

Vous l’aurez compris, Porto est une ville incontournable au Portugal. L’architecture, la douceur de vivre, le Douro, les petites ruelles, la nourriture, la musique… J’ai tout aimé ! On m’a souvent demandé si j’avais préféré Porto ou Lisbonne mais c’est si difficile de choisir. D’ailleurs si j’avais eu quelques jours de plus j’aurais aimé faire une croisière sur le Douro et aller me baigner dans les cascades du parc de Geres. Une bonne excuse pour revenir très vite… A bientôt Porto !

Envoi
User Review
5 (2 votes)

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

    1. Hello Gwendoline ! C’est vrai que Porto est vraiment sublime, j’adore sa douceur de vivre ! J’espère avoir aussi la chance de pouvoir y retourner pour faire la Vallée du Douro, ça a l’air magnifique !
      Cécilia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *