Visiter Prague l’hiver : que faire en un weekend ?

Prague, capitale de la République Tchèque mais aussi centre historique de l’astronomie mondiale, m’a ébahie le temps d’un weekend. Que faire ? Où loger ? Itinéraire sur 2 jours… Tout est dans cet article !

Pour les 27 ans de ma meilleure amie, nous avions décidé de partir un weekend dans une capitale européenne que nous voulions visiter depuis longtemps : Prague ! Je n’en entendais que du bien depuis un certain temps et j’avoue ne pas avoir été déçue. Alors c’est parti pour un weekend complet dans la capitale Tchèque.

Prague : Top 5 des choses à faire en un weekend

La ville est assez concentrée, aussi bien qu’elle peut facilement se visiter à pieds. Je dois vous avouer qu’en un weekend, il vous sera difficile de tout voir. Si vous pouvez, il est préférable selon moi de prévoir de passer 3 jours pleins sur place.

Se balader dans la Vieille Ville

La Vieille Ville est le point névralgique de Prague : c’est ici que tout se passe. Me concernant, je suis partie en plein hiver (premier weekend de janvier), et le Marché de Noël était toujours accessible. Il s’agirait d’un des plus beaux d’Europe donc difficile de passer à côté. A vrai dire, si vous venez vous aussi à cette période, vous trouverez de petits marchés de Noël à chaque coin de rue. Le marché principal se trouvant autour de la place de la ville. Dans les petites échoppes qui le constituent, vous pourrez aussi bien trouver des souvenirs que de l’artisanat local ou des plats typiques de la région… N’oubliez d’ailleurs pas de vous arrêter prendre un Trdelnick pour le goûter : une petite brioche en forme de cône, moelleuse et fondante à la fois… Immanquable !

C’est tout autour de cette fameuse place que se constitue la Vieille Ville : tout un dédale de ruelles pavées et de petites rues étroites… Un vrai labyrinthe ! Il s’agit cependant de la partie la plus touristique de la ville, difficile de se frayer un chemin parmi les personnes qui viennent du monde entier visiter Prague. Malgré cela, je pense tout de même que début janvier reste un bon compromis étant donné que la cohue de Noël est terminée et que les beaux jours ne sont pas encore là. Le meilleur conseil que je puisse vous donner ? N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles. Qu’elles soient bondées de monde ou non, elles en valent toujours la peine. Dans certaines, vous trouverez tout un tas de petits magasins super mignons, tandis que dans d’autres, vous tomberez plutôt sur de grandes enseignes. En fin de compte, que vous soyez là pour faire du shopping ou pour découvrir l’architecture Tchèque, il y en a pour tous le goûts !

Si je devais cependant vous conseiller quelques endroits incontournables dans la Vieille Ville de Prague alors les voici. Bien entendu, comme évoqué plus haut, la Grande Place est un incontournable. Vous y trouverez toutes les maisons typiques de l’époque ainsi que la Tour Astronomique de la ville et le Klementinum (j’y reviendrais plus tard). Evidemment, ne passez pas à côté du Pont Charles, le mythique pont de la ville et qui relie la Vieille-Ville au quartier de Malá Strana, au pied du château de Prague. Il sera longtemps le seul pont sur la Vltava. Aujourd’hui devenu un véritable symbole de la ville, il y abrite de nombreux musiciens et autres artistes.

Le Château de Prague

Le Château de Prague est l’attraction touristique principale de la ville. Et on comprend vite pourquoi lorsque l’on rentre dans l’enceinte du Château : une vraie ville à l’intérieur de la ville et surtout, une Histoire très riche.  

Le château de Prague a été construit en l’an 880. Le complexe du château, dont la superficie atteint près de 70 000 m², est le plus grand au monde. De ce fait, il est même inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le château se compose d’un vaste ensemble de palais et d’églises de styles architecturaux très variés, incluant des vestiges d’édifices romans, des remaniements de style gothique et des interventions de célèbres architectes.

Concernant les infos pratiques, sachez qu’entrer dans l’enceinte du château est gratuit. Vous n’aurez à payer que pour rentrer à l’intérieur des bâtiments. Pour se faire, rendez-vous à l’entrée afin d’acheter vos pass. En effet, les billets sont vendus sous forme de « tours ». Vous aurez ainsi le choix entre 3 tours. Le circuit A (Ancien Palais Royal, exposition Histoire du Château de Prague, basilique Saint-Georges, ruelle d’Or, tour Poudrière, cathédrale Saint-Guy, palais de Rosenberg), le circuit B (Ancien Palais Royal, basilique Saint-Georges, ruelle d’Or, cathédrale Saint-Guy) et le circuit C (Exposition Trésor de la Cathédrale Saint-Guy, galerie de tableaux du château de Prague).

Me concernant j’ai opté pour le circuit B.  De mon point de vue c’est le circuit parfait si vous n’avez pas plus d’une demi-journée consacrée à la visite du château. Il vous en coûtera 250CZK (soit environ un peu moins de 10€).

Mes deux coups de cœur lors de cette visite vont à la Cathédrale et à la Ruelle d’Or. La Cathédrale tout d’abord car je n’avais jamais vu (en dehors du Vatican), une cathédrale aussi grandiose que celle-ci. La hauteur de la nef, les détails des statues, la beauté des vitraux et des céramiques… Tout était vraiment sublime. Ensuite, la Ruelle d’Or qui retrace l’histoire vécue par les habitants du château à l’époque. On peut notamment y trouver la salle de torture ou bien le Musée des Armures. On y trouve aussi des reconstitutions d’habitations où l’on peut facilement se rendre compte des conditions de vie à l’époque médiévale.

Enfin, un dernier point mais pas des moindres, le château est situé sur les hauteurs de la ville. Et qui dit hauteur dit… beau point de vue ! Aussi bien que nous y sommes retournés au lever du soleil pour profiter d’un merveilleux panorama sur la ville. Et croyez-moi, ça valait la peine de se lever si tôt. Le calme absolu, l’enceinte du château complètement déserte et les lumières du soleil qui se lève qui se reflètent sur les tuiles qui constituent les toits des maisons Tchèques… Magique !

La Tour de l’Horloge Astronomique

La Tour de l’Horloge Astronomique se trouve dans l’ancienne mairie de la ville. Il vous faudra donc payer un ticket d’entrée pour la mairie pour pouvoir accéder à la Tour. Vous aurez le choix entre deux tickets : l’un vous proposera une visite guidée incluant une visite des souterrains à 250CZK (environ 9,80€), l’autre vous proposera un ticket unique avec un guide papier pour 130 CZK (environ 5€). Étant donné que le guide papier proposait des explications dans toutes les langues, nous avons donc opté pour la seconde option… Et sans regret.

J’allais vraiment dans cette mairie pour monter en haut de la Tour. Cependant je dois avouer que l’option guide papier était vraiment chouette ! Cela permet d’en apprendre un maximum sur la façon dont vivaient les Tchèques il y a quelques années, mais aussi d’en apprendre davantage sur l’astronomie, qui constitue une part importante de l’Histoire de la ville. De plus, forcée d’avouer que l’architecture, le mobilier et les peintures abritées par le bâtiment sont vraiment sublimes.

Bon, passons à ce qui nous intéresse principalement : La Tour Astronomique. L’Horloge Astronomique de Prague, abritée par cette fameuse Tour, est l’horloge médiévale la plus célèbre du monde. La vue, quant à elle, est vraiment sublime. On domine notamment la Grande Place jusqu’à la pointe de la ville, ainsi que toute ses petites ruelles et ses jolies cathédrales. Bref, une visite que j’ai adorée ! Petit conseil : il y a souvent beaucoup de monde, je vous conseille donc de venir dès l’ouverture comme je l’ai fait, vous en profiterez d’autant plus !

Visiter le quartier juif de Prague

Mon coup de cœur absolu ! De base, je me suis rendue dans le quartier juif pour aller visiter son fameux cimetière, j’étais loin de m’imaginer à quel point son architecture valait le détour. A deux pas de la Vieille Ville de Prague, le quartier juif est facilement accessible à pieds depuis le centre.

Je vais d’abord m’arrêter sur le cimetière juif. Nous y sommes allés dès le matin, la queue pour entrer à l’intérieur était déjà immense. J’ai donc cherché une autre alternative que les bornes présentes à l’entrée du site pour prendre des billets. C’est à ce moment-là que j’ai appris que ces pass étaient disponibles dans toutes les synagogues du quartier pour le même prix. Direction donc la synagogue voisine pour acheter nos pass et donc, entrer directement sans faire la queue ! Vous l’aurez compris, je vous conseille grandement de faire de même.

En ce qui concerne les prix, vous ne pourrez pas acheter des entrées uniquement pour le cimetière. L’entrée la moins chère vaut pour le cimetière mais aussi pour l’ensemble des synagogues, sauf la synagogue Vieille Neuve. Le ticket combiné coûte 350CZK (soit un peu moins de 14€). Un peu cher… Mais la visite fut néanmoins très intéressante. Le territoire de la partie juive de la ville étant limité, pour enterrer de nouveaux morts sans violer les sépultures existantes, les cercueils furent mis les uns sur les autres. Et même parfois sur plus de 10 niveaux. C’est surtout cela qui rend ce cimetière si reconnaissable. Je dois avouer que même s’il est très impressionnant… cela reste cependant très cher pour une visite de 10 minutes. Si c’était à refaire, je ne pense pas que je le referais.

En revanche, ne passez pas à côté du quartier en lui même. Ancien ghetto juif de la ville, le quartier Josefov (ou quartier juif) est un des plus vieux de Prague. Il y a vu fleurir une des communautés juives les plus importantes d’Europe centrale, à l’histoire riche et mouvementée. Aujourd’hui subsistent de nombreuses synagogues mais aussi des bâtiments colorés ornés d’une multitude de détails. Chaque porte est somptueuse et j’avoue que j’aurais pu m’y balader des heures le nez au vent.

Visiter le Klementinum

Ce vaste complexe est l’un des plus étendus d’Europe et fut construit entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle pour les frères jésuites. La visite comprend la tour astronomique du haut de laquelle ont lieu depuis 1775 des relevés météorologiques, ainsi que la salle du Méridien et la bibliothèque baroque, décorée de fresques et abritant de précieux globes terrestres pour un total de 300CZK (environ 11,80€). Attention, il faut pré-réserver sa visite sur le site officiel pour pouvoir entrer dans le Klementinum. En effet, les visites sont guidées et vous ne pourrez pas faire la visite du monument par vous même. Moi qui d’habitude déteste les visites en groupe, je dois avouer que cette dernière était, pour le coup, vraiment très intéressante.

La visite commence par la Salle du méridien, qui se trouve au 2ème étage de la tour. Cette pièce unique était autrefois utilisée pour déterminer avec précision l’instant de midi. Les murs de la salle du méridien contiennent des appareils astronomiques d’époque. En effet, grâce à un simple fil tendu et un trou dans un mur de pierre, on arrivait autrefois à déterminer l’heure qu’il était.

Ensuite, la bibliothèque baroque, considérée comme l’une des plus belles du monde et ornée de magnifiques fresques murales. Elle abrite un ensemble d’ouvrages de théologie en diverses langues ainsi que plusieurs globes terrestres anciens de grande valeur. Toujours en activité, elle a été un vrai coup de coeur pour moi. Enfin, la tour astronomique, haute de 68 m et qui offre une magnifique vue du centre de Prague, abrite une exposition d’anciens appareils de mesure et des informations sur l’histoire de la tour.

Le coin des infos pratiques

Parce qu’un weekend à Prague, ça se prépare, je vous ai concocté des petits fiches pratiques qui vont vous faciliter la vie ! Tout d’abord, en ce qui concerne les déplacements, je ne saurais trop vous conseiller étant donné qu’à Prague, tout se fait très facilement à pieds. Vous pourrez cependant opter pour le tramway, le métro et le bus. Comptez 30€ pour un pass 3jours illimité.

Où loger à Prague ?

J’ai adoré l’hôtel dans lequel j’ai logé ! Ce dernier ne se trouvait pas du côté de la vieille ville mais du Château de Prague. Certes, ça grimpe pas mal mais la vue est sublime et cela reste néanmoins assez proche du centre historique.

Crédit Photo : Booking.com

Le petit-déjeuner est incroyable, les chambres sont confortables et l’hôtel est très calme. J’ai comme d’habitude réservé via Booking, la chambre nous a coûté environ 145€ pour les 2 nuits.

Quel budget pour un weekend à Prague ?

Prague est une des capitales les moins chères d’Europe, il est donc très simple d’y faire des économies, même en mangeant tous les jours au restaurant ! Comptez en moyenne 6€ le repas. Pour vous donner une idée, la pinte de bière ne coûte qu’1€ en Happy Hour. Comme quoi, il s’agit aussi d’une destination parfaite pour ceux qui aiment faire la fête !

Me concernant et sans trop regarder à la dépense, nous en avons eu pour environ 240€ par tête pour un weekend entier dans la capitale Tchèque.

Quel itinéraire ?

Pour 2 jours à Prague et afin d’optimiser les trajets et votre budget (et de penser à votre santé aussi si comme moi vous décidez de partir l’hiver), voici l’itinéraire que je pourrais vous conseiller.

Il y a bien entendu beaucoup d’autres choses à voir, à faire, à visiter. Vous pouvez bien entendu modifier cet itinéraire comme bon vous semble.

Je devais publier cet article depuis des mois maintenant. Puis le Coronavirus est arrivé et tout s’est enchaîné. J’espère qu’à la lecture de cet article vous vous dites que cela valait le coup d’attendre ! Prague est pour moi une destination parfaite sur un weekend, facilement accessible depuis la France, que ce soit en termes de coûts ou de distance. Elle m’a d’ailleurs beaucoup fait pensé à Bruges, une autre ville que j’ai beaucoup aimé. Bref, vous l’aurez compris, une destination que je vous conseille de visiter au moins une fois dans votre vie.

Notez cet article !
Envoi
User Review
5 (1 vote)

Vous aimerez aussi...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *